Hockey Le Magazine

Crosby, Malkin... Guentzel!

Jake Guentzel a marqué son premier but, hier, à bout portant. (photo Getty)
Jake Guentzel a marqué son premier but, hier, à bout portant. (photo Getty)

Toute la planète hockey est en train de découvrir Jake Guentzel. Hier encore, le jeune homme de 22 ans a marqué deux buts pour aider les Penguins à vaincre les Predators 4-1 et à prendre une avance de 2-0 dans la finale de la Coupe Stanley.

 

Raphaël Doucet @raphdoucet

 

Guentzel domine ses pairs avec 12 buts, et il a 19 points en 21 matchs. C’est assez pour que certains parlent de lui comme d'un sérieux candidat au trophée Conn-Smythe, au même titre qu’Evgeni Malkin ou Sidney Crosby.

 

Toute une progression pour ce choix de 3e tour (77e au total) en 2013 qui, il y a un an à peine, jouait encore pour l’Université Nebraska-Omaha. On ne parle pas d’un programme aussi réputé que Denver, North Dakota, Providence ou Yale!

 

Après une saison de 46 points (19-27) en 35 matchs à UNO, Guentzel a attiré l’attention lors des séries 2016 de la Ligue américaine, avec 14 points (5-9) en 10 matchs.

 

Puis, il a poursuivi sur sa lancée cette saison, et ses 42 points (21-21) en 33 rencontres à Wilkes-Barre/Scranton ont convaincu les Penguins de le rappeler, en deuxième moitié.

 

Guentzel a enchaîné avec 33 points, dont 16 buts, en 40 matchs dans la grande ligue, soit l’équivalent de 33 buts et 68 points, en 82 parties!

 

Hier, il a battu le record pour une recrue de Claude Lemieux, du Canadien de 1986, en marquant son cinquième but gagnant des présentes séries.

 

Mieux encore, il s’approche de la marque de 14 buts pour une recrue appartenant à Dino Ciccarelli depuis 1981, avec les North Stars du Minnesota.

 

Bref, Guentzel est franchement impressionnant. Une autre belle trouvaille des Penguins au troisième tour, après celles de Bryan Rust, en 2010, et de Matt Murray, en 2012.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social