Du haut des gradins | Beaucoup moins pire qu’anticipé…

Les Maple Leafs et le Canadien ont offert un spectacle digne de la saison régulière, mercredi soir, au Centre Bell. (Getty)
Les Maple Leafs et le Canadien ont offert un spectacle digne de la saison régulière, mercredi soir, au Centre Bell. (Getty)

Parce que les attentes ne sont visiblement pas élevées envers le Canadien cette saison, la plupart des amateurs s’attendaient à un duel à sens unique face aux Maple Leafs, mercredi soir, au Centre Bell. Pourtant, le Canadien a tout fait sauf mal paraître face à ses ennemis torontois. Vraiment, ce sera beaucoup plus divertissant qu’anticipé, cet hiver, dans la métropole.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Un tweet du collègue Marc-Antoine Godin, de The Athletic, a résumé à merveille ce revers de 5-3 encaissé aux mains des Leafs, au Centre Bell.

 

« Je ne sais pas s’il (le Canadien) sera bon, mais au moins, il sera divertissant », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

 

Voilà qui dit tout. Non, le CH n’a pas disputé un match parfait devant ses partisans. En quelques occasions, ç’a été pas mal vite dans la zone des locaux, surtout lorsque les visiteurs ont inscrit deux buts rapides, en désavantage numérique de surcroit, en début de troisième période.

 

Mais le Canadien n’a jamais abandonné. Bien au contraire! Il est même parvenu à rétrécir l’écart peu de temps après, mais un but de Patrick Marleau, suite à une série de revirements en défense, est venu clore le débat.

 

Jusqu’aux deux buts rapides de la visite, les hommes de Claude Julien tenaient plus que tête à ceux de Mike Babcock. Ils étaient même, selon l’instructeur-chef, les meilleurs à cinq contre cinq. Ce ne sera peut-être pas le club le plus talentueux, ni celui qui signera le plus de victoires, mais honnêtement, le spectacle risque d’être beaucoup plus reluisant qu’anticipé.

 

Il fallait voir le premier but de la soirée, celui de Tomas Tatar, pour s’en convaincre. Il est doué et décidé à faire sa niche à Montréal, celui-là! Ou bien celui de Brendan Gallagher, au second tiers, à la suite d’un magnifique tic-tac-toe.

 

En bout de ligne, la meilleure formation l’a emporté et le Tricolore demeure un club à risque. On a pu le constater face à pareille force de frappe offensive. Suffit que de deux ou trois revirements défensifs, comme on pourrait en voir quelques fois cette année, pour que la rondelle pénètre dans le fond du filet.

 

Toutefois, le Canadien de 2018-2019 semble à des années-lumière de celui de 2017-2018. L’ambiance semble bonne, les joueurs semblent engagés et prêts à adhérer au système de jeu du coach.

 

C’est une heureuse surprise qu’ont eu les amateurs réunis au Centre Bell mercredi soir. Ça pourrait être une saison remplie de défis et d’embuches, mais si les joueurs se présentent et donnent l’offert comme ç’a été le cas contre les Maple Leafs, les partisans seront derrière leur équipe et ne manqueront pas de saluer leurs efforts.

 

David Schlemko a été l’autre buteur du CH. Outre Marleau, Nazem Kadri, Auston Matthews, Mitchell Marner et Kasperi Kapanen ont fait mouche pour les Leafs.

 

Le Canadien conclura son calendrier pré-saison par un affrontement face aux Sénateurs, samedi soir, au Centre Canadian Tire d’Ottawa.

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social