Du haut des gradins | Le Canadien se fait prendre à son propre jeu

Jonathan Drouin et le Canadien ont connu une soirée difficile, mardi soir, au MSG. (Getty)
Jonathan Drouin et le Canadien ont connu une soirée difficile, mardi soir, au MSG. (Getty)
Après avoir orchestré un retour en force face aux Islanders, lundi, à Brooklyn, le Canadien s’est fait jouer le même tour par des Rangers coriaces, mardi soir, au Madison Square Garden. Un revers de 5-3 qui fait mal pour la troupe de Claude Julien.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Avec une avance de 3-1 en deuxième période, on pensait bien que le Canadien rentrerait de New York avec une récolte de quatre points sur une possibilité de quatre. Après tout, il était en parfait contrôle de la situation et jamais ne s’était-il effondré de la sorte jusqu’ici cette saison.

 

Pourtant, c’est ce qui s’est produit. Les Rangers ont profité d’une pénalité à Phillip Danault, tard au second vingt, pour réduire l’écart à 3-2, puis ils ont créé l’impasse 3-3 en troisième sur un jeu que Carey Price aimerait certes revoir.

 

Dès lors, on savait que les chances de victoire des visiteurs venaient de fondre comme neige au soleil. Comme ç’avait été le cas face aux Islanders la veille, alors que le Tricolore dominait outrageusement les hostilités, les Blueshirts étaient tout simplement partout sur la patinoire du MSG.

 

Puis, alors qu’on pensait qu’il allait  pouvoir s’en tirer en amassant au moins un point au classement, Neal Pionk a traversé la patinoire d’un bout à l’autre avant d’aller loger la rondelle derrière Price, qui a paru quelque peu chancelant sur deux des trois derniers filets de la partie.

 

C’est donc sur une note amère que le Canadien est rentré à Montréal, tôt ce matin, et il tentera de rebondir face à des Sabres beaucoup plus affamés, demain soir, au Centre Bell. Ce ne sera toutefois pas une partie de plaisir et les Habs auront fort à faire pour demeurer l’un des seuls clubs du circuit à ne pas avoir encore encaissé deux revers de suite jusqu’ici cette saison.

 

Par contre, ce qui s’en vient un peu plus alarmant, c’est qu’après avoir signé trois victoires de suite entre les 13 et 17 octobre, ils n’ont fait qu’alterner entre les gains et les défaites depuis.

 

Price, qui se doit d’élever son jeu d’un cran, voudra certes faire amende honorable, tout comme l’attaquant Jonathan Drouin, qui a connu une soirée de travail difficile, et le défenseur Noah Juulsen, qui a mal paru sur le but victorieux de Pionk.

 

Dans la catégorie des nouvelles plus encourageantes, les attaquants Tomas Tatar et Max Domi ont poursuivi sur leur lancée depuis qu’ils se sont joints au Tricolore. Le premier s’est offert un doublé, alors que le second a inscrit un septième but en sept matchs! Ils ont toutefois écopé de mauvaises punitions à un bien mauvais moment, ce qui a aidé les Rangers à prendre le contrôle des hostilités.

 

Chris Kreider, Anthony DeAngelo, Pavel Buchnevich, Pionk et Mika Zibanejad ont marqué pour l’équipe locale.

 

Après la visite des Sabres, jeudi, le CH recevra celle des Golden Knights, samedi soir, avant de s’envoler pour son traditionnel voyage dans l’ouest canadien. Reste à voir si l’attaquant Joel Armia, qui n’a pas conclu le match avec une blessure au bas du corps, sera en mesure de participer à ces rencontres.

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social