Du haut des gradins | Un gardien et une personne d’exception

Photo Getty
Photo Getty
S’il y a quelqu’un qui méritait de faire la page frontispice de notre première édition de la saison, c’est bien Marc-André Fleury. Ce qu’il accomplit présentement dans l’uniforme des Golden Knights est digne de mention, mais il y a plus. Il est sans contredit l’un des plus sympathiques de toute la Ligue nationale.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Il fallait le voir se démener dans l’un des vestiaires du Centre d’Excellence Sports Rousseau de Boisbriand, lorsqu’on l’a rencontré à la mi-août, pour réaliser à quel point il est un homme de cœur. Ce jour-là, en plus de sa rencontre avec Hockey Le Magazine, il devait se rendre à Montréal, au cours de l’après-midi, pour prendre part à un entraînement en gymnase. En matinée, il venait de passer quelques heures sur la patinoire en compagnie de joueurs professionnels. Une journée bien remplie, quoi!

 

Malgré tout, il tenait mordicus à prendre le temps nécessaire pour nous rencontrer à l’heure prévue et à nous offrir tout le matériel dont on avait besoin pour mener à terme ce dossier de huit pages* qui lui est consacré. Considérant à quel point les joueurs de la Ligue nationale sont sollicités, surtout durant la période estivale, cela n’a fait que confirmer sa réputation d’homme terre-à-terre, d’une générosité sans pareil. Vous serez à même de le constater en lisant cet entretien de fond aux pages 24 à 31.

 

On pourrait en dire autant sur le nouvel entraîneur-chef du Rocket de Laval, Joël Bouchard, qu’on a rencontré à la Place Bell à quelques jours du début du camp d’entraînement du Canadien. Son arrivée à Laval se veut rafraîchissante pour l’organisation. Vous pourrez faire connaissance avec le partisan du Canadien qui se cache en lui aux pages 32 à 35* du présent numéro.

 

Du haut de ses 5 pi 10 po et 162 lb, Samuel Girard fait partie de ces défenseurs de petite stature qui s’imposent de plus en plus dans la Ligue nationale. À l’aube de sa deuxième saison dans le circuit, on s’est récemment assis avec lui afin de revenir sur sa fulgurante ascension, qu’il vous racontera aux pages 56 à 59.

 

En s’engageant pour trois autres saisons avec le Canadien, Phillip Danault a démontré qu’il se sentait à son aise dans un marché 100 % hockey, qui fait trop souvent l’objet de perceptions non-fondées. Dans une entrevue publiée aux pages 60 à 63, le numéro 24 vous fera découvrir la réalité de Montréal telle qu’il la perçoit.

 

Quant à notre traditionnel Top 10*, nos experts ont été appelés à déterminer, en lien avec la tête d’affiche de notre édition d’octobre, leur liste des 10 meilleurs gardiens de but québécois de l’histoire du circuit. Parviendra-t-on finalement à trancher entre Martin Brodeur et Patrick Roy? Rien n’est moins sûr…

 

Notre collaborateur Jasmin Leroux, de son côté, a décidé de rendre hommage à M. Denis Baillairgé, un monument du sport amateur québécois qui s’est malheureusement éteint à la fin de l’été. Un beau témoignage que vous retrouverez aux pages 50 et 51*.

 

Sans oublier notre section spéciale de huit pages présentant l’édition 2018-2019 du CH, ainsi que les chroniques habituelles de nos collaborateurs Pierre Houde, Marc Denis et Steve Turcotte. 

 

Bonne saison 2018-2019 à vous tous, lecteurs et lectrices! On vous promet, encore une fois, une 13e année à la hauteur de vos attentes.

 

*Reportages publiés dans la version payante uniquement.

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social