Du haut des gradins | Un pas vers l’avant, mais…

Marc Bergevin (Getty)
Alors qu’elle entreprend l’une de ses périodes estivales les plus déterminantes depuis fort longtemps, l’organisation du Canadien a fait un pas vers l’avant en procédant à quelques mouvements au sein de son personnel d’entraîneurs, au cours des dernières semaines. Mais ça en prendra clairement plus pour raviver la flamme et l’espoir chez les amateurs.

 

Simon Bédard

sbedard@ovationmedias.com

@simonbedard17

 

Cette période cruciale se poursuivra à compter des 22 et 23 juin, lors du repêchage de la Ligue nationale, ainsi que du 1er juillet, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

 

Après avoir brassé la soupe du côté du personnel d’entraîneurs, le directeur général Marc Bergevin aura l’occasion d’ajouter quelques ingrédients à sa recette dans le but de renverser la vapeur le plus rapidement possible.

 

Reste maintenant à voir quelles cartes cachées il voudra utiliser. Car au-delà du marché des agents libres, qui n’est jamais une garantie, les Montréalais seront en très bonne posture pour réaliser une ou des transactions majeures. Après tout, ils se présenteront au American Airlines Center de Dallas avec pas moins de 10 sélections, le plus haut total depuis 2003, dont quatre parmi les deux premiers tours.

 

Des atouts très attrayants pour un rival si Bergevin décidait de moyenner l’une ou quelques-unes de ses sélections. Outre John Tavares et Paul Stastny, s’il en est toujours un, les centres de premier plan se feront quasi inexistants sur le marché des joueurs autonomes cet été. Même chose du côté des défenseurs gauchers, où il y a un besoin criant d'aide pour Shea Weber. La résolution de ces problèmes pourrait fort bien passer par le marché des échanges.

 

Sinon, s’il décidait de conserver son troisième choix au total, le Canadien pourrait mettre la main sur un jeune attaquant d’avenir intéressant. Pas un centre, non, mais un joueur avec un potentiel indéniable. On pense tout de suite à Filip Zadina et Andrei Svechnikov, mais il ne faudrait pas écarter Brady Tkachuk de l’équation trop rapidement. D’ailleurs, on vous présente, par le biais d’un dossier de huit pages*, les principaux meilleurs espoirs de cette cuvée 2018 qui s’annonce bien intéressante.

 

Cela risque fort bien d’être une année faste pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui devrait voir bon nombre de ses joueurs repêchés cet été. On vous fait d’ailleurs découvrir, aux pages 32 à 37*, la majorité d’entre eux.

 

Toujours en lien avec le prochain repêchage, trois des meilleurs espoirs québécois, soit le gardien Olivier Rodrigue et les attaquants Joe Veleno et Benoît-Olivier Groulx, se confient à nous à quelques semaines de l’un des moments les plus mémorables de leur vie.

 

Finalement, ce mois-ci, notre Top 10 porte sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la Ligue nationale jamais repêchés, alors qu’on vous propose aussi un entretien de fond avec Mark Weightman, le nouveau gestionnaire de l’organisation du Canadien attitré à la Place Bell.

 

Bonne lecture et bon été à tous!

 

*Reportages publiés dans la version payante uniquement

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social