Hockey Le Magazine

Les anciens coéquipiers d’Andrighetto se réjouissent

Sven Andrighetto s'est attiré les éloges de ses anciens coéquipiers Maxime St-Cyr et Martin St-Pierre, dimanche. (Photo Getty)
Sven Andrighetto s'est attiré les éloges de ses anciens coéquipiers Maxime St-Cyr et Martin St-Pierre.

Certains attendaient Michaël Bournival, d’autres Charles Hudon. Finalement, c’est Sven Andrighetto qui a été appelé en renfort par le Canadien, samedi soir, à Dallas. À la grande satisfaction de deux de ses anciens coéquipiers, à qui Hockey Le Magazine a parlé dimanche.

 

Simon Bédard – @simonbedard17

 

Maxime St-Cyr et Martin St-Pierre ont tous deux évolué à ses côtés en 2011-2012 et 2013-2014, respectivement. Le premier, dans l’uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda, dans la LHJMQ. Le second, avec les Bulldogs de Hamilton, le club-école du CH dans la Ligue américaine.

 

De l’aveu de St-Cyr et de St-Pierre, la tenue d’Andrighetto a été l’un des seuls points positifs du côté du Canadien, samedi soir, face aux Stars. À preuve, il est même devenu le premier joueur de l’équipe depuis Max Pacioretty, en 2009, à inscrire son premier but à son premier match en carrière dans la LNH. « Je suis tellement content pour lui, s’exclame St-Cyr, qui évolue aujourd’hui pour le Drakkar de Baie-Comeau. C’est un joueur extrêmement talentueux et je crois qu’il méritait qu’on lui offre sa chance. »

 

 

Sa chance, le choix de troisième ronde (86e au total) du CH en 2013 l’a également obtenue sur la deuxième vague d’avantage numérique en début de troisième période. Un désaveu envers quelques piliers du club, a admis l’entraîneur-chef Michel Therrien après le match, mais surtout une belle marque de reconnaissance envers le jeune homme. « L’an dernier, chaque fois que je lui parlais, il m’était d’une grande écoute, souligne St-Pierre, qui agissait à titre de capitaine des Dogs la saison dernière. Nous évoluions sur le même trio, donc je ne me gênais pas pour aller vers lui afin de l’aider le plus possible. J’espère que ça lui est encore utile cette saison. C’est un petit gars qui a du caractère, mais il est entre bonnes mains. Je suis convaincu que l’organisation du CH saura bien le guider. »

 

Preuve qu’ils sont satisfaits de ses débuts avec le grand club, les dirigeants du Tricolore en ont profité pour céder l’attaquant Drayson Bowman aux Bulldogs, dimanche après-midi.

 

À moins d’un retour au jeu hâtif de Lars Eller, qui s’est blessé vendredi soir à Chicago, Andrighetto pourrait bien se mériter une autre audition face aux Canucks, mardi, ou aux Kings, vendredi. « Ce ne serait pas une mauvaise chose pour le Canadien, car il possède un talent offensif naturel, analyse St-Cyr, qui repose présentement au 21e rang des marqueurs du circuit Courteau avec une récolte de 36 points (25-11) en 32 matchs. Il excelle autant pour fabriquer des jeux que pour les concrétiser. Il amènerait un peu plus d’offensive à son club. C’est quelqu’un qui veut toujours s’améliorer et qui donne toujours son 100 % à l’extérieur de la patinoire. »

 

Mais s’il désire s’implanter dans la métropole, le Suisse de 21 ans devra faire preuve de patience. Après tout, c’est le processus auquel tous les joueurs de la AHL sont soumis, rappelle St-Pierre. « Chaque jeune veut être rappelé en haut le plus vite possible, mais il doit prendre son mal en patience, conclut celui qui défend maintenant les couleurs du Medvescak de Zagreb, dans la KHL. On l’oublie souvent, mais c’est un processus de longue haleine. L’an dernier, c’était une recrue et il était un peu timide à l’occasion, mais j’étais pareil à ma première saison professionnelle. Ça fait partie de la maturité qu’il est en train d’acquérir. Plus il va prendre de l’expérience chez les pros, plus il va se sentir à son aise au sein de ce circuit. »

 

Les hommes de Michel Therrien disputeront les deux premiers d’une série de cinq matchs consécutifs au Centre Bell, mardi et vendredi.

 

À VOIR AUSSI

Pendant ce temps, à Hamilton...

La nouvelle vie de Martin St-Pierre

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social