P.K. en route vers la finale

Subban joue plus de 25 minutes par match en séries. (photo Getty)
Subban joue plus de 25 minutes par match en séries. (photo Getty)

Contrairement à d’autres, je n’ai pas crié au meurtre lorsque Marc Bergevin a échangé P.K. Subban à Nashville, l’été dernier, en retour de Shea Weber. Mais aujourd’hui, j’ai envie de crier au… génie de David Poile, après que les Predators aient atteint la finale de l’Association Ouest pour la première fois de leur histoire.

 

Raphaël Doucet @raphdoucet

 

Réglons toutefois une chose en partant : non, Subban n’est pas le défenseur numéro un des Predators en séries. Loin de là, même.

 

C’est Roman Josi qui l’est, tandis que Mattias Ekholm et Ryan Ellis exercent un impact autant sinon plus grand que Subban sur les Preds.

 

À Nashville, le 76 ne fait donc pas son one man show, mais s'intègre presque incognito dans le Top 4. Ce qui n’a et n’aurait jamais été le cas à Montréal, où les projecteurs étaient constamment braqués sur lui.

 

En attente du gagnant de la série Oilers-Ducks, dont le septième match aura lieu demain soir, à Anaheim, les Predators semblent se diriger tout droit vers la finale de la Coupe Stanley.

 

Après tout, ils n’ont eu besoin que de 10 matchs pour éliminer les Blackhawks et les Blues, ils sont en congé depuis dimanche soir et ils vont faire face à un adversaire passablement amoché et épuisé, en finale de l’Ouest.

 

Subban a donc de bonnes chances de vivre, à sa première saison à Nashville, ce qu’il aurait tant souhaité en 2014 avec le Canadien, soit participer à la finale de la Coupe Stanley. Espérons, cette fois, que son gardien ne se blesse pas...

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social