Hockey Le Magazine

Du Québec à la LNH : Pierre-Luc Dubois

 

Lorsque Jarmo Kekalainen, directeur général des Blue Jackets de Columbus, a prononcé le nom de Pierre-Luc Dubois au troisième rang du repêchage de la LNH, en juin dernier, la planète hockey a été légèrement ébranlée. Avec la fin de saison exceptionnelle qu’il venait de connaître, les experts voyaient certes Dubois trouver preneur relativement tôt. Toutefois, le Top 3 semblait coulé dans le béton avec les talentueux attaquants Auston Matthews, Patrik Laine et Jesse Puljujarvi. Retour sur le parcours au hockey mineur de cet espoir prometteur.

 

Les textes de la section Hockey mineur sont une gracieuseté de Hockey Québec, via Patrick Marineau et Katherine Harvey-Pinard.

 

Pierre-Luc, qui devrait faire le saut à Columbus plus tôt que tard, ne risque pas d’être très déstabilisé par ce déménagement, lui qui a joué au hockey à peu près partout lors de son parcours mineur.

 

Son père, Éric, évoluant pour un club allemand à l’époque, c’est sur le Vieux
continent que l’espoir des Blue Jackets a donné ses premiers coups de patin. Une fois de retour au Québec, c’est à Saint-Basile-le-Grand qu’il a entamé son parcours, avant de compléter ses années novice et atome à Baie-Comeau et jouer à Rimouski au niveau pee-wee et bantam.

 

C’est d’ailleurs un autre joueur ayant évolué dans la région de Rimouski qui l’a le plus impressionné lorsqu’il était plus jeune, un certain Sidney Crosby. « Mon père coachait pour Baie-Comeau et lui jouait pour Rimouski. Je l’ai vu jouer de près deux ans. C’est un joueur impressionnent à voir. »

 

Questionné à savoir ce sur quoi il a dû travailler lors de son parcours mineur, Pierre-Luc admet avoir eu à améliorer sa constance. « J’ai toujours été un gars intelligent sur la glace, mais je jouais tout le temps pour le fun. Quand tu joues avec tes amis, tu ne penses pas toujours à mettre les efforts. C’est venu avec le temps et la maturité, mais j’ai toujours joué pour le plaisir et je pense que c’est comme ça que tous les jeunes devraient jouer au niveau mineur. »

 

L’ancien des Screaming Eagles du Cap-Breton (LHJMQ) admet également avoir eu à composer avec une situation très répandue chez les joueurs de hockey : la taille. Ayant grandi sur le tard et manquant un peu de force physiquement, Pierre-Luc confie que le secret est de ne pas perdre la motivation et de continuer à travailler fort.

 

L’arme offensive de l’Armada de Blainville-Boisbriand garde aujourd’hui de très bons souvenirs de son parcours au hockey mineur. « J’étais en sport-études à Mont-Joli, on allait à l’école en plus de pratiquer. On était toujours tous les gars ensemble et honnêtement, c’était les plus belles années de ma vie avec ma gang de chums avec lesquels j’ai grandi. »

 

C’est lors de ces années que Pierre-Luc a eu la chance de participer au prestigieux Tournoi international pee-wee de Québec. « Quand tu as 12 ans, jouer devant 9000 ou 10 000 personnes au Colisée, c’est assez incroyable ! »

 

Interrogé sur le conseil qu’il aimerait donner aux jeunes, Pierre-Luc assure que le plus important demeure de jouer pour le plaisir. « J’ai 18 ans, je viens de me faire repêcher et je ne me mets pas de pression encore. Les jeunes qui jouent au hockey doivent jouer pour le plaisir. J’ai connu de belles années dans le junior, mais les plus belles années de ma vie demeurent celles au hockey mineur. Continuez d’avoir du fun, faites d’autres sports durant l’été, vivez votre vie comme un enfant et non comme un adulte », conclut le centre de 6’3’’ et 205 lb.

 

 

ÇA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Les Predators ont obtenu ce qu'ils méritaient

Pierre Dorion, David Poile et Peter Chiarelli en nomination pour le titre de DG de l'année

Oilers: absence à long terme pour Andrej Sekera

Jets: Connor Hellebuyck sera protégé

Bishop à Dallas, il reste quoi?

Les Penguins répliquent avec un blanchissage

Le Suédois Victor Ejdsell avec les Predators

Todd Reirden s'ajoute à la liste des Panthers

Un nouveau Bobby Ryan

L'expérience des Ducks a parlé

Capitals: Alexander Ovechkin était amoché

Commotions: au tour de Guillaume Latendresse de vouloir poursuivre la LNH

Vers une finale Penguins-Predators?

Bishop officiellement avec les Stars

Du Québec à la LNH: Jean-Jacques Daigneault

Les Sénateurs, comme en 2007

Les Sénateurs atteignent le carré d'as!

Ilya Kovalchuk reviendra bel et bien dans la LNH

Michel Therrien toujours dans la mire des Panthers

Les droits sur Ben Bishop échangés aux Stars

Classique hivernale: Sabres et Rangers s'affronteront en janvier

P.K. en route vers la finale

On retourne à Washington!

Maple Leafs: une longue absence pour Frédérik Gauthier

Décès de M. John David Molson

Le bon Leon

Plus vivants que jamais, les Oilers!

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social