Hockey Le Magazine

Du Québec à la LNH: Julien Gauthier

Photo courtoisie
Bien que la route soit ardue pour atteindre la Ligue nationale, Julien Gauthier croit qu’il est possible, pour les jeunes joueurs, d’un jour réaliser leur rêve le plus cher. Voici comment l’espoir des Hurricanes de la Caroline a gravi les échelons pendant son passage dans le hockey mineur québécois.

 

Les textes de la section Hockey mineur sont une gracieuseté de Hockey Québec, via Marie-Joël Desaulniers et Patrick Marineau

 

Après avoir joué la totalité de son hockey mineur à Montréal, Julien Gauthier a porté l’uniforme du Rousseau-Royal de Laval-Montréal, dans le midget AAA, avant d’être repêché par les Foreurs de Val-D’Or, dans la LHJMQ.

 

« J’ai joué tout mon parcours au hockey mineur à Pointe-aux-Trembles, de MAHG à bantam, avant d’atteindre la structure midget AAA. Par la suite, j’ai joué trois années avec les Foreurs, avant de terminer avec les Sea Dogs de St-Jean », mentionne-t-il.

 

Il a vécu plusieurs belles années dans le hockey mineur.

 

« J’ai eu la chance de faire partie de plusieurs bonnes équipes et de gagner plusieurs championnats au hockey mineur, que ce soit la Coupe Dodge au niveau pee-wee et bantam, ou encore les séries dans le midget AAA et dans la LHJMQ. C’était vraiment exceptionnel et le timing y a joué pour beaucoup, puisque je me suis aligné avec plusieurs formations gagnantes », dit-il, reconnaissant.

 

Des obstacles à surmonter

Le parcours de Julien n’a cependant pas été composé uniquement de hauts.

 

« Lorsque j’étais bantam deuxième année, je me suis cassé le fémur. J’ai dû subir une opération qui a pris beaucoup de temps à récupérer. Si je regarde tout ça avec du recul, alors que maintenant tout va bien et que je suis à 100 %, ce n’était qu’une embuche. J’ai compris que les blessures majeures pouvaient se produire. C’est un sujet qui est abordé assez fréquemment, mais, en réalité, ça n’arrive pas si souvent que ça non plus », opine le membre de l’organisation des Hurricanes.

 

L’attaquant s’est effectivement relevé et a poursuivi son développement, ce qui lui a permis de vivre de belles expériences, dont celle de la coupe du Président dans le junior majeur québécois. 

 

« La plus récente conquête de la coupe du Président demeure un souvenir marquant. J’ai eu la chance de contribuer aux succès de l’équipe, ce qui était vraiment l’fun », confie-t-il.

 

Un entraîneur marquant dans le pee-wee AA

Lorsqu’on lui demande si un entraîneur l’a marqué durant son parcours dans le hockey mineur, sa réponse est instantanée.

 

« Je suis encore en contact avec Yvan Bouchard, mon entraîneur dans le pee-wee AA. C’était vraiment un bon coach et je lui parle encore aujourd’hui lorsque j’ai besoin de conseils. J’ai eu beaucoup de plaisir, cette année-là, avec un groupe exceptionnel. Je m’en souviens encore à ce jour », affirme Gauthier.

 

Parfois, ce sont les arénas qui marquent le cheminement d’un joueur.

 

« Le Colisée Pepsi de Québec était réellement impressionnant. C’est d’ailleurs à cet endroit que j’ai marqué mon premier but en carrière dans le junior. Il faut se mettre en contexte, en considérant que je n’avais jamais joué devant plus de 1000 personnes et voilà que la foule avoisinait les 10 000 spectateurs » fait-il remarquer.

 

La passion de jouer

Pour l’ailier droit, un fait demeure.

 

« Il faut vraiment avoir la passion du hockey pour réussir et préserver une grande discipline. J’ai souvent vu des parents qui démontraient davantage de passion que les joueurs. Il faut faire preuve de persévérance pour cheminer à travers les années », conseille le membre des Canes.

 

Avec des idoles comme Rick Nash et Ilya Kovalchuk, on constate que Gauthier a façonné son jeu à leur image, c’est-à-dire en ayant un bon coup de patin, en plus d’avoir un physique imposant qui permet de marquer des buts.

 

Un athlète multisports

« Oui, j’ai choisi le hockey, mais j’ai pratiqué presque tous les sports que j’ai eu l’occasion d’essayer, que ce soit le soccer, le basketball ou encore la natation. Ça permet d’aller chercher une diversité dans ta pratique sportive et d’essayer diverses activités », conclut-il.

 

L’espoir des Hurricanes tentera de se tailler un poste permanent avec l’équipe dès cette saison.

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social