Du Québec à la LNH : Phillip Danault

Le petit Phillip Danault, un an. (courtoisie)
Choix de première ronde (26e au total) des Blackhawks de Chicago lors du repêchage de la Ligue nationale de 2011, le centre Phillip Danault a gentiment accepté de prendre quelques minutes pour s’entretenir avec nous. Coup d’œil sur le parcours au hockey mineur de celui qui porte fièrement les couleurs du Canadien de Montréal depuis son échange par les Blackhawks, en février dernier. 

 

*Les textes de la section Hockey mineur sont une gracieuseté de Hockey Québec, via Patrick Marineau et Katherine Harvey-Pinard

 

« J’ai fait mon hockey mineur à Victoriaville, là où je suis né. C’était assez spécial », lance le principal intéressé en début d’entrevue. Non seulement Phillip a-t-il fait son hockey mineur dans sa ville natale, mais il a aussi joué pour les Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) dès ses 16 ans, et a porté leur uniforme pendant trois saisons et demi.

 

L’ancien des IceHogs de Rockford, dans la Ligue américaine de hockey (AHL), n’a pas toujours eu tout cuit dans le bec au cours de sa carrière. Il a en effet eu à composer avec un problème que plusieurs jeunes joueurs connaissent : sa petite taille. « Tout allait super bien jusqu’à ma première année dans le bantam AA. J’étais un peu plus petit que tout le monde, donc avec l’arrivée du jeu avec contact, évidemment que ç’a été une épreuve. Puis, j’ai grandi d’un seul coup lors de l’été de mes 15 ans. J’ai atteint les 6 pieds dans le temps de le dire, donc ça m’a beaucoup aidé physiquement. Après ça, tout a super bien été », se rappelle-t-il.

 

Phillip n’a aucune difficulté à se souvenir d’un entraîneur qui l’a marqué davantage que les autres. C’en est d’ailleurs un que l’on connaît bien, puisqu’il est actuellement directeur général et entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda, dans la LHJMQ. « Gilles Bouchard, qui était mon entraîneur dans le midget AAA, a été vraiment spécial pour moi. Il était reconnu comme étant difficile à aborder, et je me souviens que je ne jouais pas du tout avant Noël, cette année-là [2008-2009]. J’étais allé lui parler et j’ai vraiment explosé après Noël. Il a commencé à me faire jouer sur la première ligne et en avantage numérique. Je crois que c’est l’un des points tournants de ma carrière », se remémore le numéro 24 du Tricolore.

 

Il avoue d’ailleurs que cette décision de rencontrer Bouchard, pour lui faire part de ses sentiments, représentait un défi pour lui à l’époque. « À 15 ans, t’as un peu peur de ce que le monde pense, donc c’était plutôt angoissant [d’aller lui parler]. Mais j’étais rendu à un certain point où je voulais absolument performer. J’ai donc pris mon courage à deux mains. Je suis allé lui parler et ça s’est bien déroulé », relate Phillip, le sourire aux lèvres.

 

Celui qui a connu un excellent début de saison avec le Canadien y est allé d’un conseil pour conclure l’entrevue. « Il ne faut jamais lâcher. Il faut croire en ses rêves. Plus tu y crois, plus il y a de chances que ça arrive. Il faut aussi garder une attitude positive. Et c’est sûr que plus tu fais de sacrifices, mieux ce sera pour ta carrière. »

 

Hockey Québec remercie Phillip Danault pour cet entretien et lui souhaite du succès pour la suite de sa saison.

 

 

ÇA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Maxime St-Cyr lorgné par l'Europe, mais...

Les Predators sont capables

Seulement 12 tirs au but dans une victoire des Penguins

Capitals: des équipes de la KHL font de l'oeil à Dmitry Orlov

Michal Kempny demeure avec les Blackhawks

Capitals et Maple Leafs à l'extérieur le 3 mars prochain

Le Canadien s'entend avec le joueur autonome Thomas Ebbing

Les Predators ont obtenu ce qu'ils méritaient

Pierre Dorion, David Poile et Peter Chiarelli en nomination pour le titre de DG de l'année

Oilers: absence à long terme pour Andrej Sekera

Jets: Connor Hellebuyck sera protégé

Bishop à Dallas, il reste quoi?

Les Penguins répliquent avec un blanchissage

Le Suédois Victor Ejdsell avec les Predators

Todd Reirden s'ajoute à la liste des Panthers

Un nouveau Bobby Ryan

L'expérience des Ducks a parlé

Capitals: Alexander Ovechkin était amoché

Commotions: au tour de Guillaume Latendresse de vouloir poursuivre la LNH

Vers une finale Penguins-Predators?

Bishop officiellement avec les Stars

Du Québec à la LNH: Jean-Jacques Daigneault

Les Sénateurs, comme en 2007

Les Sénateurs atteignent le carré d'as!

Ilya Kovalchuk reviendra bel et bien dans la LNH

Michel Therrien toujours dans la mire des Panthers

Les droits sur Ben Bishop échangés aux Stars

Classique hivernale: Sabres et Rangers s'affronteront en janvier

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social