Le Canadien humilié au Minnesota

Les joueurs du Canadien trouvent les visites au Minnesota bien pénibles depuis quelques années. (Getty)

Le Canadien est officiellement allergique à l’air du Minnesota. Pour la huitième fois à ses huit dernières visites au Xcel Energy Center, il a quitté St. Paul avec un autre revers au compteur, cette fois par le score sans appel de 7-1.
 

Le Wild a inscrit quatre buts sans riposte au second tiers pour prendre le plein contrôle des hostilités. Le Canadien a ainsi vu sa séquence de victoires consécutives s’arrêter à trois et il devra vite oublier cette contre-performance afin de rebondir devant ses partisans, jeudi et samedi soir, au Centre Bell.

 

Le Tricolore conclut néanmoins son périple de trois parties à l’étranger avec deux victoires en trois parties et une récolte de quatre points sur une possibilité de six.

 

Zach Parise (1-2) et Mikael Granlund (0-3) ont obtenu trois points chacun dans ce gain du Wild. Matt Dumba (2-0), Jared Spurgeon (1-1), Nino Niederreiter (1-1) et Ryan Suter (0-2) ont également pris les choses en main pour le Minnesota, qui avait perdu cinq de ses six sorties précédentes.

 

Charlie Coyle et Eric Staal ont aussi fait mouche pour la troupe de Bruce Boudreau, qui a marqué quatre de ses sept buts avec un patineur en plus. Le but de Coyle a pour sa part été marqué en infériorité numérique.

 

Seul Jeff Petry, dans une cause déjà perdue, a été en mesure de déjouer le gardien de but Devan Dubnyk. Depuis qu’il évolue pour le Wild, Dubnyk montre une fiche de 6-0 contre les Montréalais. En carrière face au Tricolore, il affiche un rendement de 8-1-1 et n’a pas perdu contre lui depuis le 10 octobre 2013, alors qu’il jouait pour les Oilers.

 

Antti Niemi, de son côté, a cédé sa place à Carey Price après avoir concédé sept filets aux locaux. Ce dernier a repoussé les neuf rondelles dirigées vers lui et obtiendra certes les prochains départs devant le filet du Canadien.

 

Le CH a ainsi subi un huitième échec de suite contre le Wild. Il ne l’a pas vaincu depuis le 8 novembre 2014, au Centre Bell. Au cours de cette triste séquence, le Canadien a concédé 35 buts à son rival et en a inscrit que 10.

 

C’était aussi la première fois que Montréal concédait sept buts dans un match depuis le 12 janvier 2017, contre ce même Wild. Il en avait profité pour l’emporter par un score identique de 7-1.

 

Le Canadien disputera ses trois prochains matchs au Centre Bell, contre les Hurricanes, les Sénateurs et les Bruins, avant d’entreprendre son long voyage du temps des Fêtes.

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social