Hockey Le Magazine

Sénateurs: le DG adjoint arrêté à Buffalo

Randy Lee (NHL.com)
Le directeur général adjoint des Sénateurs, Randy Lee, est accusé d’avoir touché de façon inappropriée et d’avoir tenu des propos obscènes à l’endroit d’un chauffeur de navette utilisée pour le ramener à son hôtel de Buffalo, où il était afin d’assister au camp d’évaluation des meilleurs espoirs de la Ligue nationale en vue du prochain repêchage.
 

Il a été inculpé, vendredi, d’un chef d’accusation de harcèlement au second degré. Il a été arrêté jeudi et a passé la nuit en prison.

 

Selon le procureur général du comté d’Erie, John Flynn, Lee assistait à un évènement officiel du circuit, mercredi, lorsqu’il a dû prendre une navette pour retourner à l’hôtel. Il aurait alors tenu des propos vulgaires au sujet de ses parties génitales, en plus de frotter l’épaule du chauffeur de 19 ans.

 

 

Lundi, il s’est vu accorder le droit de rentrer au Canada après avoir plaidé non coupable à des accusations déposées contre lui.

 

Il avait dû remettre son passeport et était incapable de retourner à Ottawa depuis son arrestation.

 

Il doit retourner en cour le 22 juin.

 

S’il est reconnu coupable, il est passible d’une amende et d’une peine maximale de 15 jours de prison.

 

John Flynn, avocat du district du comté d’Erie, a toutefois affirmé qu’il ne prévoyait pas réclamer une peine d’emprisonnement.

 

Randy Lee a passé les 23 dernières saisons dans l’organisation des Sénateurs, dont les quatre dernières comme adjoint au DG.

 

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social