Hockey Le Magazine

Top 10 meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH jamais repêchés: Martin St-Louis, le plus illustre des oubliés!

 

Les 22 et 23 juin derniers, quelques jeunes joueurs, à leur plus grande consternation, ont quitté le American Airlines Center sans même avoir été repêchés par l’un des 31 clubs de la Ligue nationale. La déception était vive et la pilule était difficile à avaler, mais à en juger notre Top 10 du mois de juin, il ne s’agira pas là d’une raison pour tout abandonner et croire que c'est terminé. Après tout, quelques-uns des plus illustres joueurs du circuit n’ont jamais eu la chance d’entendre leur nom être prononcé dans les haut-parleurs d’un amphithéâtre professionnel. Top 10 des meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH jamais repêchés!
 

Simon Bédard

sbedard@ovationmedias.com

@simonbedard17

 

Impossible de ne pas concéder la victoire au Québécois Martin St-Louis, qui a obtenu la première position du bulletin de nos cinq experts, soit Pierre Ladouceur (Hockey Le Magazine), Martin McGuire (98,5 FM), Steve Turcotte (Le Nouvelliste), Marc Denis (RDS) et Denis Gauthier (RDS). Jamais repêché dans la Ligue nationale, le petit joueur, qui avait supplié le Canadien de l’inviter à son camp d’entraînement en 1997, aura finalement fait mentir tous les recruteurs, avec une carrière de 391 buts et 1033 points en 1134 parties. Quel bel exemple de persévérance et de ténacité.

 

Les joueurs de plus petit gabarit ont de plus en plus la cote dans le hockey d’aujourd’hui, mais à l’époque, ce n’était pas nécessairement le cas. Avec 16 points, Peter Stastny, l’un des plus illustres membres de l’histoire des Nordiques, vient au second rang, en vertu de trois votes de deuxième place (Ladouceur, Turcotte et Gauthier), d’un de troisième (McGuire) et d’un de septième (Denis).

 

Le podium est complété par le gardien de but Ed Belfour, avec une récolte de 19 points. Il a obtenu un vote de deuxième position (McGuire), deux de troisième (Denis et Gauthier), un de cinquième (Turcotte) et un de sixième (Ladouceur). L’un des premiers Européens à franchir la barrière pour venir jouer en Amérique du Nord, le défenseur Borje Salming suit en quatrième place, avec 26 points. Il a occupé le quatrième rang du bulletin de Ladouceur, Turcotte et de Denis, et le septième de celui de McGuire et de Gauthier. Considéré comme l’un des meilleurs passeurs de l’histoire du circuit, derrière Wayne Gretzky, Adam Oates a obtenu un point de plus, soit 27. Il occupe le cinquième rang en vertu d’une deuxième place (Denis), de deux troisième (Ladouceur et Turcotte) et d’une quatrième (Gauthier).

 

La sixième place est occupée par l’attaquant Dino Ciccarelli, perçu comme le Brad Marchand de la vieille école. Il est apparu au quatrième échelon du classement de McGuire, au cinquième de celui de Ladouceur, au sixième de celui de Turcotte et Gauthier, et au dixième de celui de Denis. Avec une récolte de 42 points, l’attaquant Joe Mullen hérite de la septième place, 12 points devant le défenseur Dan Boyle. Mullen a obtenu un vote de cinquième rang (Gauthier), deux de septième (Ladouceur et Turcotte) et un de huitième (Denis), mais a été ignoré par McGuire. Boyle, de son côté, a obtenu une sixième position (Denis) et deux neuvième (Ladouceur et Gauthier). Le gardien Sergei Bobrovsky, des Blue Jackets, est le seul joueur toujours actif à se hisser dans notre Top 10. Avec 57 points, il se glisse au neuvième rang, en vertu d’un vote de huitième place (McGuire), d’un de neuvième (Denis) et d’un de dixième (Turcotte). Un autre gardien, Curtis Joseph celui-là, ferme les livres un rang plus tard, avec un total de 60 points. Seuls Denis (cinquième) et Ladouceur (dixième) lui ont fait une place au sein de leur palmarès.

 

Le Top 10 de Hockey Le Magazine

Pour découvrir le choix de nos experts de façon individuelle, procurez-vous l’édition 12.6 de Hockey Le Magazine, qui est présentement disponible en kiosque et sur application mobile.
 
Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social