Blogue Dany Dubé | Rendement au repêchage: y-a-t-il un vrai Canadien dans la salle?

Phot
Photo Getty

Depuis son entrée en poste, la nouvelle direction du Canadien menée par Kent Hughes, Jeff Gorton et Martin St-Louis ne s’est pas cachée que les amateurs devront faire preuve de patience avant que l’équipe puisse à nouveau aspirer aux grands honneurs année après année. La première étape à ce long processus est sur le point de s’enclencher avec la tenue du repêchage au Centre Bell, au début du mois de juillet. Une facette dans laquelle la nouvelle direction devra être supérieure à celle qui l’a précédée.

 

Dany Dubé | 98,5 FM

Collaboration spéciale

 

POUR ÊTRE CAPABLE D’ÉTABLIR des statistiques sur le rendement du Canadien par le passé, je me suis plus particulièrement fié aux repêchages entre 2011 et 2018.  Durant ces sept années de repêchage, le Canadien a sélectionné 56 joueurs. Du nombre, 12 ont disputé au moins 100 matchs dans la Ligue nationale jusqu’ici. Parmi ces 12 joueurs, 10 ont été sélectionnés parmi les 100 premiers au total. C’est donc 21% des joueurs repêchés par le CH qui ont joué au moins 100 matchs au cours de cette période. 

La statistique la plus intéressante est la suivante : 18 % des 56 joueurs ont été repêchés parmi les 100 premiers ! Cent matchs dans la Ligue nationale ne font pas une carrière, on en conviendra, mais ça demeure néanmoins un plateau significatif. 

En partant de ces chiffres, on sait qu’au total, 224 joueurs seront repêchés lors des sept rondes en juillet prochain. En se basant sur les probabilités de la Ligue nationale, 25 de ces joueurs auraient une chance de jouer 100 matchs et plus dans le circuit. Bien sûr, ça demeure une projection ! Penchons-nous maintenant sur le Canadien plus particulièrement. 

À partir de ces mêmes chiffres, 5,5 % des joueurs repêchés par le CH auraient une chance de jouer 300 matchs et plus dans la Ligue nationale. Mais quelle sera la qualité de la contribution de ceux-ci ? Voici quelques éléments à titre de référence. 

Si nous revenons sur les repêchages du Canadien entre 2011 et 2018, comme mentionné un peu plus tôt, seulement 12 des 56 joueurs sélectionnés au cours de cette période ont joué 100 matchs et plus. Parmi ces 12, seulement 4 ont eu une carrière de plus de 300 matchs dans la LNH et seulement 2 d’entre eux sont des contributeurs significatifs, soit Artturi Lehkonen (55e choix au total) et Mikhail Sergachev (9e choix au total). Les 2 autres, soit Nathan Beaulieu (17e) et Alex Galchenyuk (3e), ils sont demeurés des employés de soutien, mais ils ont toujours une place dans la grande ligue. Quatre joueurs sur un total de 56, ça représente néanmoins un taux de réussite de 7 % ! 

Avec l’une de ses 8 sélections parmi les 100 premières lors du repêchage de 2022, le Canadien aura 5,5 % de chances de mettre le grappin sur un joueur qui aura un impact significatif cette année. 

 Mais au-delà des statistiques, ce qui devient essentiel, c’est que la nouvelle direction soit en mesure de dénicher des joueurs qui feront du Tricolore une meilleure équipe. C’est là où le travail de recherche de l’organisation sur les différents candidats prend tout son sens. Jouer dans la Ligue nationale, c’est une chose, mais au-delà des chiffres, ce qui importe, c’est de dénicher des vrais Canadiens de Montréal.

 

LES PRIORITÉS DU CANADIEN VUES PAR DANY DUBÉ

  • Un ou des joueurs de centre très haut dans son classement
  • Un ou des gardiens de but d’envergure au plus tard en 3e ou 4e ronde
  • Un ou des ailiers prolifiques qui sont capables de marquer des buts
  • Un ou des défenseurs, même si les besoins les plus pressants du CH ne sont pas à cette position

Maintenant, est-ce que le Canadien optera pour un joueur de centre ou un ailier prolifique à l’attaque ? C’est Kent Hughes qui aura le dernier mot, mais il est certain que Shane Wright demeure une valeur sure. Reste à savoir s’il cadrera avec le nouvel ADN du Canadien.

 

DANS LE CALPIN DE NOTES DE DANY DUBÉ

ENTRE 2011 ET 2018:

12 des 56 joueurs repêchés ont joué plus de 100 matchs dans la LNH.

4 de ces 12 joueurs ont joué plus de 300 matchs dans la LNH (Nathan Beaulieu, Alex Galchenyuk, Artturi Lehkonen et Mikhail Sergachev).

2 de ces 4 joueurs (Lehkonen et Sergachev) ont eu un impact significatif au sein de leur équipe.

 

Probabilités du Canadien pour l’ensemble de ses choix en 2022

Le Canadien aura 5,5% de chances de repêcher un joueur qui aura un impact significatif au sein de sa formation lors de l’encan 2022.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social