Blogue Marc Denis | Faire amende honorable

Braden Holtby (Getty)

La reprise des activités dans la Ligue nationale risque d’avoir une signification différente selon le statut des gardiens de but du circuit. Penchons-nous sur quelques dossiers qui risquent d’attirer l’attention. Bonnes séries éliminatoires 2020 !

 

Marc Denis | RDS

Collaboration spéciale

 

Ils voudront se racheter

Certains vétérans auront une chance inouïe de racheter une saison régulière qui aura été en deçà de leurs standards d’excellence. Le premier nom qui me vient en tête, c’est celui de Carey Price. Après avoir connu deux passages à vide qui ont plombé ses statistiques et ses performances, celui qui est souvent considéré comme l’homme à battre par ses pairs pourrait effacer les doutes qui subsistaient tranquillement à son endroit avec une ronde de qualification solide. Gardien le plus sollicité de toute la ligue en saison régulière, Price avoue que le repos inattendu pourrait jouer en sa faveur.

Du côté de Washington, Braden Holtby, qui a connu un calendrier régulier plutôt ordinaire comparativement à ce qu’il a déjà démontré par le passé, aimerait bien écrire le dernier chapitre de sa carrière avec les Capitals à sa façon. Parions que l’organisation espère la même chose avant de pouvoir passer le flambeau à Ilya Samsonov.

Dans l’Ouest, il sera intéressant de voir si on se tournera vers l’expérience ou vers la jeunesse dans deux cas bien précis. Si les Predators ont des ambitions de succès, Pekka Rinne devra retrouver ses repères, alors qu’il perdait progressivement le filet aux mains de Juuse Saros.

Au Minnesota, avec une équipe en reconstruction que le directeur général Bill Guerin veut éventuellement mettre à sa main, verra-t-on le jeune Kaapo Kahkonen, le meilleur gardien de la Ligue américaine en 2019-2020, tenter de vaincre les Canucks, ou se tournera-t-on à nouveau vers l’un des deux gardiens expérimentés ? À suivre...

 

Le futur, c’est maintenant

S’il est acquis que les Flyers ont non seulement trouvé leur gardien d’avenir, mais aussi du présent, que se passera-t-il à Manhattan ?

En effet, la question mérite d’être posée. Récemment, l’entraîneur-chef David Quinn mentionnait qu’il devait voir les trois (oui, oui, les trois) gardiens à l’œuvre avant de se prononcer sur l’identité de son partant. Au rythme où devraient aller les choses avec la tenue d’une ronde qualificative additionnelle, les Rangers peuvent, à mon avis, se permettre de passer tout de suite à la succession du Roi Henrik en se tournant vers Igor Shesterkin, qui est désormais en avance sur Alexandar Georgiev.

 

Le mystère plane toujours

Pour le reste, certains scénarios sont encore flous. Qui d’Antti Raanta ou de Darcy Kuemper défendra la cage des Coyotes ? Poursuivra-t-on le partage entre les poteaux chez les Oilers ? Et à Columbus, Elvis Merzlikins est-il l’homme de la situation ?

Il sera aussi intéressant de garder un œil attentif sur la situation à Pittsburgh. Matt Murray sait ce que ça prend pour passer à travers un parcours éliminatoire. Sa feuille de route en séries est là pour en témoigner. Cependant, force est d’admettre que Tristan Jarry lui a été supérieur cette saison et les éloges fusent de toute part quant à sa capacité d’effectuer les arrêts clés. L’entraîneur-chef Mike Sullivan devra choisir judicieusement.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social