Blogue Steve Turcotte | La saison 2022-2023 de la LHJMQ en 5 questions

William Rousseau a les yeux rivés sur les grands honneurs avec les Remparts de Québec. (Photo: LHJMQ Médias)

Il y a quelques mois à peine, les Cataractes de Shawinigan soulevaient la coupe du Président pour la première fois de leur histoire. Après quelques semaines de répit qui ont passé à la vitesse de l’éclair, voilà que la saison 2022-2023 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) vient de s’entamer. À quoi peut-on s’attendre? Quelles équipes et quels joueurs seront à surveiller? Voici quelques indices pour vous. Bonne saison à tous les amateurs de hockey junior!

 

Steve Turcotte | Le Nouvelliste

Collaboration spéciale

 

1-Qui soulèvera la coupe du Président?

Ça semble être la saison des Remparts de Québec. Les hommes de Patrick Roy sont passés à un petit but de se qualifier pour la finale le printemps dernier. Or le noyau des Théo Rochette, Nathan Gaucher, Zachary Bolduc, James Malatesta, Evan Nause, Mikael Huchette et William Rousseau est intact et s’apprête à disputer sa dernière saison dans le junior. Les Remparts n’ont aucune faiblesse apparente ! Derrière eux, il y a deux autres clubs prétendants, les Olympiques de Gatineau et le Phoenix de Sherbrooke. Les Olympiques ont annoncé leurs couleurs avec l’acquisition d’Olivier Nadeau. Stéphane Julien a choisi de miser sur la patience à Sherbrooke. On verra comment il va manœuvrer à la prochaine période des transactions.

 

2-Quelles équipes pourraient surprendre?

Il y a souvent des surprises dans la LHJMQ. L’an dernier, bien peu de gens misaient sur les Cataractes et pourtant, ce sont eux et non pas les Islanders de Charlottetown ou les Remparts qui ont gagné le dernier match de l’année ! En 2022-2023, il faut se méfier des Mooseheads de Halifax, qui possèdent de l’attaque à revendre et dont le corps défensif est sous-estimé. Gardons aussi un œil sur l’Armada. Même si Patrick Guay ne portera finalement pas l’uniforme de l’équipe, l’Armada semble vouloir se lancer cette saison !

 

3-Qui remportera le championnat des marqueurs?

Pas moins de 6 des 10 meilleurs marqueurs la saison dernière sont de retour sur les glaces du circuit Courteau. Ça fait pas mal de prétendants. Champion marqueur avec 119 points la saison dernière, Joshua Roy (Sherbrooke) aura du mal à conserver son titre puisqu’il risque de rater quelques semaines de jeu en raison du Championnat mondial de hockey junior. Jordan Dumais (Halifax) et Théo Rochette (Québec) semblent être ses plus sérieux adversaires. Surveillez aussi Josh Lawrence (St. John) et Riley Kidney (Acadie-Bathurst). Qu’en est-il de Zachary Bolduc ? Ses chances sont réelles, mais comme Roy, il pourrait très bien être sélectionné par Équipe Canada junior pendant les Fêtes.

 

4-Qui seront les joueurs les plus convoités à la date limite des transactions?

On sait déjà que Justin Robidas va terminer sa carrière junior dans l’uniforme des Remparts. Quelle acquisition de Patrick Roy ! Olivier Nadeau ayant lui aussi déjà changé d’adresse, ça laisse peu de gros noms sur la table. Il faudra alors surveiller les gardiens de 20 ans Antoine Coulombe (Shawinigan) et Nikolas Hurtubise (St. John). Les chances sont bonnes pour que l’un d’entre eux termine son stage junior sous les ordres de Louis Robitaille, à Gatineau. En attaque, Riley Kidney attirera les regards si le Titan le rend disponible. Alexandre Doucet (Val-d’Or) sera lui aussi un joueur épié. À la défense, Sylvain Couturier devrait recevoir son lot d’appels pour Jérémy Langlois (Cap-Breton).  

 

5-Qui sont les espoirs de la LHJMQ à surveiller en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale?

Nos amis dépisteurs sont excités. La cuvée 2023 s’annonce exceptionnelle ! Dans la LHJMQ, deux noms ressortent du lot en ce début de saison, soit celui de l’attaquant Ethan Gauthier (Sherbrooke) et le défenseur Jordan Tourigny (Shawinigan). Le premier est le fils de Denis Gauthier, un ex-joueur de la Ligue nationale, et il a été le premier choix au repêchage de la LHJMQ en 2021. Il a connu une excellente deuxième moitié de saison, puis il a très bien fait au Championnat mondial des moins de 18 ans cet été. Le second a été repêché huit rangs plus loin et il était utilisé sur le jeu de puissance lorsque les Cataractes ont soulevé la coupe du Président. Tourigny a repris le même rôle avec Équipe Canada au Mondial des moins de 18 ans, en plus d’être élu assistant au capitaine. La progression de ces deux joueurs va évidemment dicter leur rang de sélection à Nashville, en juin prochain, mais à l’aube de la nouvelle saison, ils sont perçus comme des candidats de fin de première ronde.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social