Blogue Steve Turcotte | Quelques belles options pour le Canadien dans le circuit Courteau

Noah Warren (Photo Getty)

Bien sûr, le Canadien détient le tout premier choix au repêchage de la Ligue nationale, qui se déroulera au Centre Bell cette année. Après cette sélection, l’équipe détient aussi un bouquet de choix, ce qui en fait un repêchage très important dans sa relance. Même si ce ne sera pas une cuvée exceptionnelle pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), il pourrait néanmoins y avoir des options intéressantes pour le Tricolore.

 

Steve Turcotte | Le Nouvelliste

Collaboration spéciale

 

Noah Warren

D, Olympiques de Gatineau 

Un colosse qui a beaucoup progressé ces derniers mois, au point de réussir à tenir tête, au cours des dernières séries éliminatoires, à Mavrik Bourque et Xavier Bourgault, deux choix de premier tour dans la Ligue nationale qui ont deux ans de plus que lui. Warren ne sera jamais un producteur de points dans le circuit Bettman, mais son gabarit et sa mobilité devraient lui permettre de tirer son épingle du jeu à la ligne bleue. Il devrait trouver preneur en deuxième ronde. 

 

Jordan Dumais

AD, Mooseheads de Halifax

Il est le contraire de Warren. C’est un attaquant de petite taille qui est très doué offensivement. Récolter 109 points en 68 matchs pour un ado de 17 ans, c’est exceptionnel. Il n’a pas la même accélération et il est un peu plus petit, mais à titre de comparaison, Anthony Beauvillier en avait amassé 94 au même âge avant d’être réclamé au premier tour par les Islanders. Visiblement, il sera toujours disponible vers le milieu de la deuxième journée du repêchage. Ça ne coûtera pas cher de prendre une chance avec un joueur aussi doué près du filet ennemi.

 

Antonin Verreault

AG, Olympiques de Gatineau

Il a un profil similaire à celui de Dumais. S’il est classé plus loin, c’est que sa production offensive n’a pas été aussi étincelante. Ça ne lui enlève pas ses outils, ni son chien autour des gardiens de but ennemis. Verreault deviendra un joueur vedette dans la LHJMQ la saison prochaine. Ensuite, il aura une chance réelle de s’établir chez les pros. Dans les dernières rondes, son profil sera très intéressant.

 

Miguël Tourigny

D, Titan d’Acadie-Bathurst

À la recherche d’un coup de circuit en fin de repêchage ? Voici une option ! Un quart-arrière, un vrai. Mentalité offensive, caractère et exécution, tout y est de ce côté. Dans ce rayon, il n’a rien à envier à Lukas Cormier, le meilleur défenseur de la ligue et un choix d’Équipe Canada junior. C’est dans son territoire que ça se corse. Pour défendre, il est moins efficace. C’est une facette du jeu qui se travaille, toutefois, et qui ne l’empêche pas de devenir un spécialiste du jeu de puissance. En sixième ou en septième ronde, il y aura des joueurs bien moins talentueux que lui qui seront appelés...

 

Julien Béland

AG, Océanic de Rimouski

Voilà un jeune homme qui n’a pas cessé de progresser ces derniers mois. Un attaquant de puissance avec une certaine rapidité, qui aime jouer « nord-sud » et qui dérange les défenses adverses. Sans être le plus spectaculaire avec la rondelle, il a confiance en ses moyens et il est en mesure de générer de l’attaque. Le genre de joueur qu’une organisation peut développer sur quelques années et qui pourrait donner un coup de main dans le bas d’une formation.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social