Drouin est une réalité, Sergachev est un espoir

Malgré ses 22 ans, Jonathan Drouin est un ailier Top 6 établi. (photo Getty)
Malgré ses 22 ans, Jonathan Drouin est un ailier Top 6 établi. (photo Getty)

 
Le Canadien avait besoin de renfort dans son Top 6 offensif et c’est exactement ce que Marc Bergevin a obtenu en Jonathan Drouin. Pour ce faire, il a dû sacrifier Mikhail Sergachev, mais comme mon éminent collègue Pierre Durocher l’a mentionné hier sur Twitter : « Drouin est une réalité, Sergachev est un espoir. »

 

Raphaël Doucet @raphdoucet

 

Drouin, qui a fêté ses 22 ans à la fin mars, vient de connaître une saison de 53 points (21-32) en 73 matchs, tout en jouant près de 18 minutes par match. Aux côtés des Kucherov, Johnson et Palat, il a aidé le Lightning à se maintenir dans la course aux séries suite à la perte de Steven Stamkos après seulement 20 matchs.

 

Mettons tout de suite une chose au clair : Drouin est un ailier gauche, pas un centre. Ne repartons pas un débat à la Galchenyuk svp!

 

Créatif et rapide, il est excellent en espaces restreints et très habile en protection de rondelle, malgré ses 5’11’’ et 188 lb. Il va former l’un des meilleurs duos d’ailiers gauches de la LNH, avec Max Pacioretty.

 

À droite, le Canadien mise présentement sur Brendan Gallagher et Andrew Shaw. Pas besoin de vous dire que ça prend le retour d’Alexander Radulov!

 

Le hic, c’est que maintenant que Marc Bergevin a donné 5,5 M$ par année à Drouin, il ne lui restera sans doute pas assez d’argent pour garder Radulov (sans compensation) ET Alex Galchenyuk (avec compensation). Selon moi, un des deux va quitter, et je crois que ce sera le 27.

 

Maintenant, un centre svp!

 

Cela veut donc dire que, jusqu'à preuve du contraire, Phillip Danault et Tomas Plekanec sont les centres 1 et 2 du club. Ouin, pas super.

 

C’est à souhaiter que Plekanec soit réclamé par Vegas, mercredi prochain. Puis, avec l’argent épargné par le départ du Tchèque, Bergevin doit aller chercher un Duchene, un Nugent-Hopkins, un Spezza ou un Little (Nicklas Backstrom et Nathan MacKinnon vont coûter trop cher...).

 

Mais avant de rêver à une autre acquisition majeure, vous pouvez célébrer celle de Drouin, un ailier Top 6 de 22 ans dont les meilleures années sont devant lui.

 

Sergachev : McDonagh ou Beaulieu?

 

Quant à Sergachev, oui, il est bourré de talent. Oui, il pourrait devenir un Ryan McDonagh, mais il pourrait aussi devenir un Nathan Beaulieu. On ne sait jamais avec un espoir. Et pour recevoir, il faut donner.

 

Pendant ce temps, Jonathan Drouin, lui, n'est pas un futur Scott Gomez. Alors, même si Sergachev devient McDonagh…

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social