Hockey Le Magazine

Du haut des gradins | Kaapo Kakko brouille les cartes

Kaapo Kakko (Getty)
 

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, le dossier semblait être réglé: le centre Jack Hughes allait devenir la propriété des Devils, et l’ailier droit Kaapo Kakko, celle des Rangers. Mais voilà qu’à quelques semaines de la séance de sélection 2019 de la Ligue nationale, rien n’est moins sûr…

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Soudainement, on commence à songer à la possibilité que les Devils optent pour Kakko, qui a gagné bien des points aux yeux des recruteurs en connaissant un Championnat du monde de hockey remarquable en Slovaquie. Après tout, Hughes, un petit centre de 5 pi 10 po et 170 lb, cadrerait moins bien dans les plans des Devils, eux qui misent déjà sur un joueur similaire en la personne de Nico Hischier.

 

Le Finlandais, un ailier de 6 pi 2 po et 190 lb, est déjà prêt pour la Ligue nationale. Non seulement a-t-il le gabarit pour être opposé à des hommes sur un calendrier de 82 matchs, il l’a également prouvé lors du plus récent tournoi printanier en étant au cœur de plusieurs jeux spectaculaires. Bref, c’est tout un dilemme pour l’organisation du New Jersey, ce qu’on n’aurait pas cru possible il y a quelques semaines à peine. Hughes aboutira-t-il à Newark?


La supervedette des Blackhawks, Patrick Kane, a récemment affirmé qu’il faisait tout mieux que lui, au même âge. C’est peu dire… En même temps, les Devils peuvent-ils se permettre de « donner » un joueur de la trempe à Kakko à un rival de division direct comme les Rangers? C’est un pensez-y bien…

 

D’ici là, vous aurez amplement le temps de vous renseigner sur les principaux meilleurs espoirs de cette cuvée 2019 avec notre édition consacrée à ce sujet, qui comprend, entre autres, une section de six pages* (24 à 29) sur quelques potentiels choix de premier tour, ainsi qu’une de quatre pages* (30 à 33) présentant les meilleurs espoirs issus de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

 

Le Canadien devrait prendre la parole au 15e rang lors de la première ronde, le 21 juin, ce qui a inspiré notre Top 10* (40 à 47) consacré aux dix meilleurs 15e choix de l’histoire du circuit. Vous découvrirez que des joueurs pas piqués des vers ont été dénichés à cette position, ce qui pourrait en faire espérer plus d’un!

 

Toujours en lien avec le repêchage, l’attaquant Yanni Gourde, du Lightning, a accepté de rédiger une lettre inspirante (8-9) à tous ces hockeyeurs qui, comme lui, n’auront pas la chance d’être repêchés pour leur rappeler qu’il y a bien d’autres façons d’atteindre le but ultime.

 

Finalement, dans une section spéciale que vous retrouverez aux pages 60 à 71, on vous fait découvrir en profondeur les trois meilleurs espoirs de la LHJMQ en vue du repêchage, soit Raphaël Lavoie (60 à 63), Samuel Poulin (64 à 67) et Jakob Pelletier (68 à 71).

 

Le Rocket de Laval n’est pas en reste dans cette édition. Aux pages 34 à 37*, on vous en apprend davantage sur l’entraîneur-adjoint de l’équipe, Daniel Jacob, un homme au parcours rafraîchissant qui a une grande passion pour les voyages. L’entraîneur-chef de l’équipe, Joël Bouchard, est quant à lui en vedette dans notre chronique De joueur à entraîneur (56 à 59), présentée par Play360.

 

Finalement, le comédien Pierre-Yves Cardinal, qui a interprété Jean Béliveau dans la série Béliveau présentée à Historia au printemps 2017, fait l’objet de notre chronique Notre sport national, notre passion* (48-49).

 

Sans oublier, bien sûr, les chroniques habituelles de nos collaborateurs Pierre Houde, Marc Denis, Jasmin Leroux et Steve Turcotte.

 

Bon repêchage 2019 et, surtout, bonne période estivale!

*Reportages publiés dans la version payante uniquement.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social