Hockey Le Magazine

Du haut des gradins | Le Canadien a réagi comme il le devait

L'attaquant Max Domi a sonné la charge du Canadien, mardi soir, au Centre Bell. (Getty)
L'attaquant Max Domi a sonné la charge du Canadien, mardi soir, au Centre Bell. (Getty)

On est qu’au début décembre, mais le segment de trois parties en douze jours entre les Sénateurs et le Canadien se veut déjà important pour la suite des choses. Les deux clubs luttent présentement pour une place en séries éliminatoires et de gros points seront à l’enjeu d’ici le milieu du mois.
 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

En ce sens, cette convaincante victoire de 5-2 du Canadien aux dépens des Sénateurs, mardi soir au Centre Bell, vient de prendre tout son sens. Le Canadien et Carey Price nous avaient habitués à connaître leur part d’ennuis contre eux ces derniers temps, mais mardi soir, ils ont servi une correction aux Ottaviens.

Bien sûr, le CH est loin d’avoir remporté cette série de trois matchs l’opposant aux Sénateurs et il faut s’attendre à ce qu’ils sortent avec le couteau entre les dents, jeudi soir, au Centre Canadian Tire d’Ottawa.

Mais au moins, les Montréalais viennent de donner le ton en s’appropriant deux points dont il avait grandement besoin. Surtout devant leurs partisans, dans un amphithéâtre dans lequel ils auraient certes préféré connaître plus de succès depuis quelque temps.

Au terme de cette série de trois affrontements, qui se terminera le samedi 15 décembre prochain au Centre Bell, on en saura davantage sur le positionnement du CH au classement avant son long voyage des Fêtes. Rien ne sera encore joué, certes, mais à l’heure actuelle, le Canadien est engagé dans une lutte à finir avec des clubs comme Ottawa, les Bruins et les Rangers, entre autres, pour l’une des deux places de wild card dans l’Association Est.

Six points à l’enjeu contre le même club, un rival de division direct de surcroit, ce n’est pas une mince affaire. Le Canadien a répondu de la bonne façon en donnant le ton à ce segment somme toute capital. Ajoutez à tout cela un affrontement contre les Bruins, le lundi 17 décembre prochain, et vous avez là un mois fort important pour la suite des choses en 2018.

Il faut toutefois s’attendre à une histoire totalement différente demain soir, à Kanata. Les Sénateurs sont coriaces devant leurs partisans et trouvent le fond du filet avec une régularité un brin étonnante. Pour une rare fois, Price a eu leur numéro mardi soir. Reste à voir si ce sera encore le cas jeudi soir.

Chose certaine, le CH doit une fière chandelle à Price, qui a dû réaliser quelques arrêts importants avant qu’il ne prenne pleinement les commandes de la partie à compter du milieu du second tiers. Craig Anderson semblait encore une fois à son aise au Centre Bell, mais ça s’est quelque peu gâté après le deuxième but des locaux, celui de Max Domi.

Parlant de Domi, il a connu une fort soirée en compagnie de son complice habituelle, Jonathan Drouin. Les deux joueurs se trouvaient partout sur la patinoire et ils ont amassé un total de trois points chacun. Une soirée faste qui devrait leur fait le plus grand bien, eux qui connaissaient un petit passage à vide dernièrement. La chimie qui règne entre les deux amis peut être dangereuse, parfois.

Artturi Lehkonen a également profité d’une passe à la fois parfaite et impressionnante du jeune Jesperi Kotkaniemi pour inscrit un troisième but à ses trois derniers matchs. Les deux Finlandais semblent bien se repérer sur la patinoire et la passe de KK était digne des ligues majeures. Il n’a que 18 ans, rappelons-le…

Brendan Gallagher, au début du troisième tiers, a marqué le cinquième filet du CH. Les Sénateurs ont répliqué par l’entremise de Dylan DeMelo et Mark Stone.

Impossible de passer sous silence, non plus, le travail de Brett Kulak à la ligne bleue. Ce n’est pas le partenaire de jeu idéal pour un défenseur de la trempe à Shea Weber, on en convient, mais de match en match, il se veut une valeur sûre à ses côtés. En plus de jeter les gants au troisième tiers, on l’a vu se porter davantage à l’attaque et prendre de l’assurance dans son jeu.

Les Sénateurs, eux ? Ils devront apporter quelques correctifs importants s’ils veulent rebondir devant leurs fans, jeudi. À commencer par leur travail en défense, qui est en train de faire mal à ce club qui possède quand même une attaque honnête. Anderson a beau connaître sa part de succès contre le Canadien et bien d’autres équipes, il ne peut tout de même espérer afficher de la constance s’il n’a pas plus d’appui devant lui.

Un refrain qu’on connaissait bien dans la Métropole jusqu’au retour récent du capitaine Shea Weber, d’ailleurs…

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social