Du haut des gradins | Le début d’un temps nouveau à Montréal ?

Décidémment, des jours beaucoup plus heureux semblent s'abattre sur le Tricolore et ses partisans. (Getty)

Peut-être bien parce que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un joueur autonome de la trempe de Tyler Toffoli accepter de sauter dans le wagon du Tricolore. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui ont sursauté lorsqu’il a accepté un pacte de quatre saisons avec le Canadien, le jour de l’Action de grâce.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Cette signature de contrat, qui permet au Canadien d’avoir quatre trios fort bien équilibrés, fait ressortir une tangente qu’on n’avait pas vu depuis longtemps à Montréal. Je m’explique.

Le gardien de but Jake Allen devrait être l’un des meilleurs adjoints de Carey Price depuis la belle époque de Jaroslav Halak, et il n’a pas hésité à prolonger son aventure à Montréal de deux autres saisons avant même que celle-ci ne se soit entamée.

Acquis quelques jours avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le défenseur Joel Edmundson aurait bien pu décider de tester sa valeur auprès des autres équipes du circuit, mais il a préféré signer un pacte de quatre saisons ici.

Josh Anderson, lui ? Vrai que les bidous offerts par le directeur général, Marc Bergevin, étaient attrayants, mais tu n’acceptes pas de demeurer avec une organisation pendant sept saisons si tu n’aimes pas la direction dans laquelle elle s’en va. Idem pour Brendan Gallagher et sa ô combien méritée prolongation de contrat de six saisons !

Bref, il semble souffler un vent d’optimisme qu’on n’avait pas vu depuis 2014 à Montréal. Le Canadien devrait en avoir plein les bras dans une division toute canadienne, mais on est en droit de s’attendre à des jours meilleurs, et ça se fait même ressentir auprès des joueurs du circuit. Si seulement cette pandémie de la COVID-19 pouvait bien être derrière nous, maintenant !

 

Une édition riche en contenu

Outre notre rencontre avec Tyler Toffoli (pages 28 à 33), les partisans du Canadien ne seront pas en reste avec notre section spéciale (58 à 65) qui leur permettra d’en apprendre davantage sur la nouvelle mouture du CH. De plus, ils pourront retrouver un entretien avec le prometteur gardien, Cayden Primeau (54 à 57), qui a toujours aussi soif d’apprendre avec le Rocket de Laval.

On a également rencontré l’attaquant David Perron (34 à 37), qui revient sur son parcours atypique qui l’a mené, contre toute attente, jusqu’à la Ligue nationale. De plus, Alexandre Texier (38 à 41), des Blue Jackets, parle de l’impact qu’il a auprès des jeunes Français de Grenoble, de même que de celui qu’ont eu Cristobal Huet, Antoine Roussel et Pierre-Édouard Bellemare sur son cheminement.

Quant à notre Top 10 (44-49), il porte sur les meilleures lignes du centre de la Ligue nationale, un sujet qui fait jaser à Montréal depuis quelques saisons. Le Canadien semble s’être amélioré à cette position, mais où se situe-t-il réellement par rapport aux 30 autres formations du circuit ? On a demandé l’avis de nos quatre experts.

Sans oublier, bien évidemment, les chroniques habituelles de nos collaborateurs Pierre Houde et Marc Denis.

Bonne lecture et bon hiver à tous !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social