Du haut des gradins | « Louis ! Louis ! Louis ! »

Photo: capture d'écran YouTube

Je m’en souviens, comme si c’était hier. Grâce à un concours dans un journal auquel j’ai participé, je faisais partie des amateurs qui avaient la chance d’assister au repêchage de la Ligue nationale la dernière fois où il a été présenté au Centre Bell, à l’été 2009.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Même si le Canadien parlait au 18e rang cette année-là, il y avait beaucoup d’effervescence entourant cet évènement, qui avait lieu en pleine célébration du centenaire de l’organisation. Preuve irréfutable qu’il n’y a pas de marché comme Montréal, les estrades étaient remplies à pleine capacité et l’intensité a augmenté d’un cran lorsque Trevor Timmins s’est aventuré au podium afin d’annoncer le choix du Canadien.

Dès que les amateurs ont réalisé qu’il s’apprêtait à sélectionner le Québécois Louis Leblanc, qui avait la faveur populaire des fans à ce moment, les gens ont bondi de leur siège et se sont mis à chantonner « Olé! Olé! Olé! » et à scander «Louis! Louis! Louis! »

Beaucoup d’émotions à assimiler pour un jeune homme qui, bien malgré lui, se retrouvait désormais sous les feux de la rampe. Ce moment a démontré à quel point les partisans du Canadien sont capables d’élever les joueurs au statut de héros.

Imaginez un peu l’allure que prendra le Centre Bell le 7 juillet prochain, alors que l’organisation montréalaise détiendra, pour la première fois depuis 1980, la toute première sélection. À vrai dire, le CH prendra la parole en deux occasions lors de la première ronde, ce qui permettra à deux joueurs de premier plan de vivre des moments inoubliables.

 

LA LOGIQUE RESPECTÉE AVEC SHANE WRIGHT

La question, maintenant, est de savoir qui sera cet heureux élu lorsque le Canadien annoncera le premier choix de cet encan 2022. À moins d’un revirement de situation, le tandem Gorton-Hughes devrait respecter la logique et réclamer le centre Shane Wright, qui pourrait venir épauler Nick Suzuki à cette position au cours des prochaines années. Logan Cooley et Juraj Slafkovsky ont beau alimenter les conversations, eux aussi, Wright démontre une confiance assez impressionnante pour un jeune homme de 18 ans et il a déjà signifié son intérêt à l’idée d’évoluer dans un marché comme celui de Montréal.

 

VOTRE GUIDE DE PRÉDILECTION EN VUE DU REPÊCHAGE 

Dans cette édition consacrée au repêchage 2022, vous trouverez notamment une section spéciale de huit pages dédiée à la présentation de quelques-uns des meilleurs espoirs disponibles. Vous y lirez également des entrevues avec quatre de nos meilleurs espoirs québécois, soit Maveric Lamoureux, des Voltigeurs, Nathan Gaucher, des Remparts, ainsi que Tristan Luneau et Noah Warren, des Olympiques.

Nos quatre experts, quant à eux, ont analysé le repêchage de 2009 et ont identifié, les cinq meilleurs et pires coups de cet encan tenu il y a 13 ans. 

Nous avons également discuté avec France Margaret Bélanger, présidente sports et divertissement pour le Tricolore, des retombées positives et de la préparation nécessaire à la tenue d’un tel évènement.

Sans oublier, bien évidemment, les chroniques habituelles de nos collaborateurs Pierre Houde, Marc Denis, Dany Dubé, Steve Turcotte et Jasmin Leroux, et beaucoup d’autre contenu diversifié !

Bon repêchage et bon été à tous et à toutes !

 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social