Du haut des gradins | Tout simplement supérieurs, les Caps

Le gardien de but des Capitals, Braden Holtby, a réalisé 31 arrêts, dont quelques-uns importants en troisième période, lundi soir, au Centre Bell. (Getty)

En date d’aujourd’hui, si vous aviez à parier un vieux deux dollars sur l’équipe qui a le plus de chances de veiller tard ce printemps dans l’Association Est ce printemps, vaudrait mieux le mettre sur les Capitals, qui n’ont tout simplement aucun complexe.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Même sans leur capitaine Alex Ovechkin, suspendu pour une partie par la Ligue nationale pour avoir décidé de ne pas aller au plus récent Match des étoiles, les Capitals ont offert un rendement inspiré dans cette victoire de 4-2 acquise contre le Canadien, lundi soir, au Centre Bell.

 

Le CH a accentué le pas en troisième période, passant près de créer l’égalité à quelques occasions, mais jamais a-t-on senti les visiteurs sortir de leur plan de match. Le gardien de but Braden Holtby (31 arrêts), qui a réussi quelques bijoux au dernier vingt, leur a certes inspiré confiance, mais lorsqu’une formation mise sur autant de vécu que la leur, elle parvient plus souvent qu’autrement à faire le nécessaire pour se sauver avec les deux points à l’enjeu.

 

C’est surtout en deuxième période que les hommes de Todd Reirden ont démontré leur supériorité. En plus de marquer deux buts, soit ceux de Travis Boyd et de Jakub Vrana, ils ont obtenu de plusieurs chances de marquer de qualité et de surnombres en territoire ennemi gracieuseté d’un manque de concentration des joueurs du Canadien, dixit l’entraîneur-chef Claude Julien.

 

Sur le but de Boyd, le défenseur Jeff Petry a vu la rondelle dévier sur son patin avant de trouver le fond du filet de Carey Price (36 arrêts). Sur celui de Vrana, c’est une bourde du défenseur Shea Weber, qui a perdu la rondelle au profit d’Evgeny Kuznetsov en fond de territoire, qui a permis à Washington de porter le score à 3-1 en sa faveur.

 

Nicklas Backstrom, alors que le Tricolore pressait le citron pour forcer la tenue d’une prolongation, a cloué le cercueil dans un filet désert. Tom Wilson, en avantage numérique, avait permis aux Capitals de créer l’impasse 1-1, tard en fin de premier engagement.

 

Le Canadien a répliqué par l’intermédiaire de Petry, tôt en début de rencontre, et de Dale Weise, qui a marqué son premier filet de la saison à son 500e match en carrière dans la Ligue nationale.

 

Pendant que le Canadien s’éloigne de plus en plus du portrait des séries éliminatoires, les Capitals, eux, se préparent, lentement mais sûrement, pour la première ronde, dès la mi-avril. De la pression, il y en aura beaucoup sur eux, mais avec l’expérience acquise en remportant la coupe Stanley en 2017-2018, gageons que cette belle machine de hockey est fin prête à relever le défi à nouveau.

 

Pour ceux qui en redemanderaient encore, on aura l’occasion de les revoir une dernière fois en saison régulière, le 20 février prochain, alors que les Montréalais s’arrêteront au Capital One Arena.

 

Avec déjà 73 points au compteur (!), il s’agit du deuxième meilleur rendement de leur histoire après 50 matchs après leur fiche de 37-9-4 et leurs 78 points de 2015-2016. Fascinant!

 

D’ici là, le Canadien tentera d’apprendre de ses erreurs et de renouer avec la victoire dès jeudi soir, alors qu’il visitera les Sabres à Buffalo. Un must win, comme l’a dit le défenseur Marco Scandella après la rencontre…

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social