Du haut des gradins | Une science encore plus inexacte

L’état-major des 32 formations de la Ligue nationale, dont Marc Bergevin et Trevor Timmins du Canadien, ont dû composer avec tout un casse-tête pour bien épier et évaluer les meilleurs espoirs en vue de la séance de sélection 2021 de la LNH.

Le repêchage est une science inexacte. Combien de fois a-t-on entendu cette phrase par le passé ? Cette affirmation devrait prendre tout son sens lors du prochain repêchage de la Ligue nationale, alors que la cuvée 2021, quoique très talentueuse, aura ce petit quelque chose de mystérieux pour les dépisteurs des 32 formations du circuit.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

En toute honnêteté, je ne me souviens pas d’une année où je n’ai pas été en mesure de prédire, à quelques exceptions près, les cinq premiers choix d’un repêchage. Cette année, j’ai de la difficulté à me faire une tête pour la simple et bonne raison que leur vitrine aura été beaucoup moins importante qu’en temps normal.

Les premières sélections devraient faire l’unanimité et finir par rapporter aux équipes impliquées, mais pour le reste, ce sera davantage une question de feeling et de contacts qu’autre chose.

La bonne nouvelle pour les pauvres recruteurs et les joueurs, c’est qu’à compter de la saison 2021-2022, tout le monde pourra à nouveau entrer dans des amphithéâtres de hockey junior. Finis, donc, les matchs scrutés depuis un ordinateur, sans pouvoir s’imprégner de l’ambiance qui règne sur place. Ils pourront à nouveau véritablement étudier le langage non-verbal d’un joueur et les petites subtilités de la chose qui sont si importantes à leurs yeux.

 

Un outil encore plus précieux cette année !

Toujours apprécié des lecteurs et lectrices, ce numéro spécial sur le repêchage, devrait être encore plus précieux cette année en raison des circonstances que l’on connaît. C’est pourquoi, aux pages 20 à 27, nous vous avons préparé un dossier sur les principaux meilleurs espoirs de la cuvée 2021.

Ce dossier est suivi d’une rencontre avec les trois meilleurs espoirs québécois issus de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), soit les attaquants Xavier Bourgault, des Cataractes de Shawinigan, Zachary Bolduc, de l’Océanic de Rimouski, et Zachary L’Heureux, des Mooseheads de Halifax.

De plus, on vous propose une section de trois pages (16 à 18) portant sur le Kraken de Seattle, qui s’apprête à devenir la 32e formation à joindre les rangs de la Ligue nationale. Pour les amateurs de dek hockey, un passetemps de plus en plus populaire au Québec, vous ne serez pas en reste avec un dossier de cinq pages (34-38) qui vous fera découvrir ce sport.

Sans oublier, bien évidemment, les chroniques habituelles de nos collaborateurs Dany Dubé, Pierre Houde, Marc Denis, Steve Turcotte et Jasmin Leroux, et beaucoup d’autre contenu diversifié !

Bonne lecture et bon été à tous !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social