Jour de match | Le premier de trois matchs à Vancouver pour le CH

Le Canadien entamera la dernière portion de son voyage de six rencontres sur les patinoires adverses, mercredi soir, alors qu’il affrontera les Canucks dans le premier d’une série de trois duels au Rogers Arena cette semaine.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Après trois rencontres pour entamer sa saison 2021 toute canadienne, le Canadien n’a toujours pas perdu en temps régulier (2-0-1), ayant amassé cinq points sur une possibilité de six. Ce soir, il affrontera un rival, les Canucks, qui connaît un début de saison difficile (1-3-0) et qui a perdu huit de ses neuf derniers matchs contre les Montréalais.

Les Habs ont gagné leurs quatre derniers matchs disputés à Vancouver, et ils n’ont pas perdu là-bas depuis octobre 2015.

D’ailleurs, les Canucks ont accordé 16 buts à leurs quatre premières sorties de la saison, un rendement défensif qui est beaucoup trop insuffisant. En remplacement du gardien de but Jacob Markstrom, qui s’est joint aux Flames au cours de la saison morte, le nouveau venu, Braden Holtby, et Thatcher Demko tentent tant bien que mal de sortir la tête de l’eau. C’est d’ailleurs Holtby qui sera envoyé dans la mêlée, mercredi soir.

Il fera face au gardien Carey Price, qui sera de retour après avoir cédé sa place à son adjoint, Jake Allen, lundi soir, à Edmonton. En carrière contre Vancouver, il a une fiche de 13-2-3 en 19 parties, avec une moyenne de buts alloués de 2,20, un taux d’arrêts de ,935 et trois jeux blancs.

Les hommes de Claude Julien devront toutefois se méfier de l’ours qui dort. En 15 occasions en avantage numérique depuis le début de la saison, les Canucks sont l’une des huit formations du circuit qui n’ont toujours pas été en mesure de toucher la cible, ce qui est tout le contraire pour le Tricolore (40% d’efficacité). Une autre mauvaise nouvelle pour eux, c’est que les Montréalais viennent de réduire au silence l’attaque des Oilers lors de dix avantages numériques, en plus de toucher la cible deux fois avec un patineur en moins.

De plus, la jeune sensation Elias Pettersson, auteur de 27 buts et de 66 points en 2019-2020, ne revendique qu’une passe après quatre parties.

Dans le camp du CH, l’attaquant Nick Suzuki et le défenseur Jeff Petry tenteront de noircir la feuille de pointage dans un quatrième match de suite. Petry occupe présentement le sommet des marqueurs des siens avec cinq points (2-3), alors que Suzuki en totalise trois (1-2). En 31 parties en carrière contre Vancouver, le défenseur numéro 26 a obtenu 12 points (3-9) jusqu’ici.

La partie débutera vers 22h, heure de l’Est.

Le Canadien et les Canucks s’affronteront ensuite demain et samedi soir, toujours au Rogers Arena.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social