Les Bruins ont ouvert les valves en troisième période

L'attaquant David Pastrnak a inscrit un but fort important pour les Bruins, dimanche soir, au TD Garden de Boston. (Getty)

Après 45 minutes de jeu, le Canadien jouait pratiquement un match parfait, dimanche soir, au TD Garden de Boston. Les visiteurs offraient peu d’espace à leurs adversaires et leur style de jeu hermétique commençait même à soulever l’ire de quelques-uns, dont David Pastrnak. Mais puisqu’il en faut peu à un club aussi talentueux que celui des Bruins, une mince erreur a été suffisante pour permettre à ces derniers de s’imposer 3-1.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

L’entraîneur-chef Bruce Cassidy est passé pour un génie lorsqu’il a aperçu le défenseur Gustav Olofsson, rappelé du Rocket de Laval vendredi soir, sur la patinoire. Sachant qu’il était encore rouillé et qu’il était peut-être l’arrière le plus à risque du Canadien, il a aussitôt envoyé son as marqueur, David Pastrnak, sur la patinoire, qui a décampé à vive allure en territoire ennemi. Olofsson n’a pas été en mesure de réparer les pots cassés et Pasta a décoché une violente frappe qui a eu raison de Carey Price (31 arrêts) pour créer l’égalité, 1-1.

 

Ce but a semblé miner la fragile confiance du Tricolore, qui jouait pourtant l’une de ses meilleures parties depuis des semaines jusqu’à ce moment-là. Puis, l’attaquant Nick Cousins s’est vu décerner une pénalité non-méritée, selon l’entraîneur-chef Claude Julien, ce qui a mené au but vainqueur du vétéran David Backes. Quelques instants plus tard, Jake DeBrusk a profité d’une mauvaise couverture de ce même Cousins pour enfoncer le dernier clou dans le cercueil du CH, qui voit ainsi sa série de défaites se prolonger à huit rencontres.

 

L’attaquant Joel Armia, pour qui il s’agissait d’un troisième but en autant de parties, a été le seul à tromper la vigilance du gardien de but Tuukka Rask, auteur de 28 arrêts.

 

Avec tout ça, les hommes de Claude Julien n’ont pas signé la victoire depuis celle acquise contre les Capitals, à Washington, le 15 novembre dernier. Du côté des Bruins, ils ont porté à sept leur série de victoires consécutives et ils sont demeurés invaincus en temps réglementaire devant leurs partisans depuis le début de la saison.

 

Au cours de sa séquence noire actuelle, le CH a néanmoins inscrit le premier but de la partie quatre fois, subissant finalement la défaite lors de chacune de ses sept parties.

 

Le défenseur Victor Mete, qui s’est blessé au bas du corps lors du match de samedi après-midi dernier contre les Flyers, n’était pas de la formation. Il était remplacé par Brett Kulak.

 

La semaine qui s’amorce ne s’annonce pas de tout repos pour le Canadien, qui recevra la visite des Islanders, mardi, et de l’Avalanche, jeudi, avant de rendre visite aux Rangers, au Madison Square Garden, vendredi soir.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social