Hockey Le Magazine

Poolers | Dix joueurs sous-estimés

E
Evgenii Dadonov (Getty)
 

Poolers, pour vous assurer d’épater la galerie lors de vos prochaines soirées de repêchage entre collègues ou entre amis, vous êtes à la bonne place! Comme c’est devenu la tradition depuis quelques années, le journaliste Steve Turcotte (Le Nouvelliste) a une section bien à lui dans le Guide des poolers. Sa connaissance des 31 équipes de la LNH et des principaux espoirs de chacune d’entre elles lui permet d’identifier, pour vous, les 100 joueurs qui pourraient fort bien vous faire gagner ou perdre votre pool. Question de maximiser vos chances de victoire, voici 10 joueurs sous-estimés en vue de la saison 2019-2020. Bon succès!

 

Steve Turcotte | Le Nouvelliste

Collaboration spéciale

 

Evgenii Dadonov

Floride

Quelle aubaine pour les Panthers ! Il est le complément parfait pour les gros canons de l’équipe à l’aile droite. Un bon tireur et un habile passeur. Dégâts assurés !

 

Mike Hoffman

Floride

Il ne gagnera jamais un concours de popularité dans un vestiaire, mais il a des mains de magicien de la ligne bleue jusqu’au gardien de but adverse. Ce sera la dernière saison avant son autonomie complète.

 

Nazem Kadri

Colorado

Condamné à animer un troisième trio à Toronto l’an passé, il retrouve une place dans le Top 6 au Colorado en 2019-2020. Une petite peste qui est en mesure de générer plus d’attaque que bien des gens ne le croient. Il dispute une moyenne de 78 matchs par saison depuis sept ans.

 

Dylan Larkin

Detroit

Un rare rayon de soleil dans le ciel nuageux des Red Wings. Même s’il est mal entouré, il poursuit sa progression. Il pourrait flirter avec une moyenne d’un point par match en 2019-2020.

 

Kyle Palmieri

New Jersey

Il ne reçoit pas assez de crédit pour un joueur qui peut flirter avec les plateaux des 30 buts et des 60 points par saison. Il y a eu une injection de talent supplémentaire au New Jersey au cours la saison morte et ça ne peut que le servir.

 

Anthony Beauvillier

Islanders NY

Il a fonctionné par séquence depuis son arrivée dans la Ligue nationale. Ça l’a empêché de se bâtir des fiches offensives à la hauteur de son potentiel. Il a quand même 48 buts derrière la cravate jusqu’ici, à l’âge de 22 ans. Il joue toujours avec énergie. Quand tout tombera en place, il y aura un joli bond de production de sa part.

 

Mika Zibanejad

Rangers NY

Certains n’ont peut-être même pas remarqué qu’il est devenu un véritable centre numéro un la saison dernière. Cette saison, il accueille un certain Artemi Panarin pour l’épauler.

 

Alexander Kerfoot

Toronto

L’Avalanche va regretter de l’avoir offert aux Maple Leafs. Un plus grand rôle l’attend d’ailleurs à Toronto. Il est très combatif à forces égales et il est doté d’une certaine créativité en avantage numérique.

 

William Nylander

Toronto

Ne vous laissez pas aveugler par son mauvais début de saison l’an passé, qui a été causé par une dispute contractuelle avec les Leafs. Le plancher pour Nylander, c’est un minimum de 60 points. Le plafond est forcément plus haut ! Il est encore en développement.

 

Mikael Backlund

Calgary

Il est aux Flames ce que Tomas Plekanec a été au Canadien pendant de longues années : un centre fiable qui ne fait pas de bruit, mais qui amasse toujours sa part de points. Il joue de grosses minutes, soir après soir.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social