Ronde de qualification 3 de 5 | Deux formations des plus similaires

Difficile de se faire une réelle tête sur la ronde de qualification opposant les Jets aux Flames. Non seulement les deux formations ne se sont pas affrontées depuis le 26 octobre dernier, mais elles se ressemblent étrangement à bien des niveaux. Chose certaine, elle promet d’être l’un des affrontements les plus relevés de l’Association Ouest.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

« Les Flames et les Jets sont des équipes similaires en fait de statistiques et de déroulement de la saison régulière, explique l’attaquant des Jets, Mathieu Perreault. Il s’agit de deux formations qui sentent qu’elles peuvent remporter la coupe Stanley dès cette année. Ça va prendre un gardien de but qui fait les arrêts, ça c’est certain. Ça va se jouer beaucoup à ce niveau-là et pour notre part, on est très confiants avec Connor Hellebuyck, qui est, selon moi, l’un des meilleurs, si ce n’est pas le meilleur de la ligue. Si tout le monde arrive prêt et qu’ils ont mis tous les efforts nécessaires pour l’être, on peut battre n’importe qui. Ça va être l’fun comme série. »

La clé pour les Jets ? Jouer de façon robuste, mais disciplinée, et être capable de ralentir le jeu face à une équipe qui possède des patineurs explosifs.

« La discipline sera très importante, opine le Québécois. L’avantage numérique des Flames, mené par Johnny Gaudreau, est assez dangereux. Si on joue physique, ça pourrait nous avantager. Ils ont de bons joueurs avec beaucoup de talent, mais ils ne sont pas nécessairement les plus gros. Amener l’aspect robustesse dans notre jeu pourrait être un plus pour nous. Ce sont toujours des parties à haut tempo contre eux, mais si on commence à vouloir faire du run and gun, ça va nous faire mal, car ils excellent sur le rush. Si on peut ralentir le jeu et leurs meilleurs éléments, on va se donner une plus grande chance de gagner. »

Puisque ce sont souvent les joueurs de soutien qui écrivent les plus belles histoires en séries, Mathieu Perreault compte bien se servir de son expérience et des 39 matchs éliminatoires qu’il a derrière la cravate pour avoir un impact pour les Jets.

« Je vais me présenter là-bas avec l’intention d’avoir un impact sur la patinoire pour ma formation, jure-t-il. À la base, je suis un joueur de profondeur qui obtient un peu de temps de jeu en avantage numérique, mais là, je veux avoir un rôle accru et pouvoir faire la différence. Souvent, en séries, il y a de ces joueurs de soutien qui passent à l’histoire en inscrivant de gros buts et je veux que ce soit le cas pour moi cette année. »

 

LES AFFRONTEMENTS EN 2019-2020
 

WINNIPEG    

Directeur général Kevin Cheveldayoff

Entraîneur-chef Paul Maurice    

Capitaine Blake Wheeler  

Fiche en saison régulière 37-28-6, 80 points, 9e rang dans l’Association Ouest  

 

RENDEMENT DES JOUEURS EN SAISON RÉGULIÈRE

 

CALGARY    

Directeur général Brad Treliving  

Entraîneur-chef Geoff Ward

Capitaine Mark Giordano

Fiche en saison régulière 36-27-7, 79 points, 8e rang dans l’Association Ouest

 

RENDEMENT DES JOUEURS EN SAISON RÉGULIÈRE

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social