Ronde de qualification 3 de 5 | Jason Demers s’attend à une guerre de tranchées

Les partisans des Coyotes rêvent d’une première présence en séries éliminatoires depuis leur épopée du printemps 2012, printemps au cours duquel, comme par hasard, ils avaient dû en découdre avec les Predators sur leur chemin.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Pour se qualifier pour les séries pour la première fois en huit ans, les Coyotes devront venir à bout des Predators lors de la ronde de qualification. Il s’agira d’un premier duel en quelque six mois entre les deux rivaux de l’Ouest.

« Je m’attends à une série avec du jeu défensif très serré et au cours de laquelle les unités spéciales dicteront beaucoup l’allure des choses. Les deux équipes utiliseront leur vitesse et joueront à haute intensité », opine le défenseur des Coyotes, Jason Demers.

Maintenant que les Coyotes seront en pleine santé, il pourrait s’agir d’un atout considérable dans leur quête d’une première participation aux séries depuis trop longtemps.

« On sera en santé et lorsqu’on est épargnés par les blessures, notre équipe est très dangereuse. Tant et aussi longtemps qu’on pourra mettre notre rapidité à exécution, on pourra accélérer le rythme du jeu et rendre la série très difficile et épuisante pour eux », dit Demers.

Les deux clubs se sont affrontés en deux occasions en saison régulière, les deux fois avant Noël. Ils ont tous deux mérité une victoire acquise devant leurs partisans. Les Coyotes ont eu le meilleur 7-5 au chapitre des buts marqués au cours de ces deux parties.

« Comme dans n’importe quelle série, les unités spéciales seront très importantes et elles dicteront l’allure des choses et détermineront qui sortira vainqueur de cette confrontation », renchérit le numéro 8 des Coyotes.

Pour venir à bout de Nashville, le Québécois de 32 ans croit que l’Arizona devra empêcher ses rivaux de se porter aisément à l’attaque en maintenant la pression en territoire ennemi.

« On devra attaquer leur défensive et ne pas laisser leurs arrières appuyer l’attaque. On devra parvenir à garder le jeu de leur côté de la patinoire aussi souvent que possible », conclut-il.

 

LES AFFRONTEMENTS EN 2019-2020
 
LES AFFRONTEMENTS EN SÉRIES DANS L’HISTOIRE
 
 

ARIZONA  

Directeur général Steve Sullivan      

Entraîneur-chef Rich Tocchet    

Capitaine Oliver Ekman-Larsson  

Fiche en saison régulière 33-29-8, 74 points, 11e rang dans l’Association Ouest

 

RENDEMENT DES JOUEURS EN SAISON RÉGULIÈRE

 

NASHVILLE  

Directeur général David Poile

Entraîneur-chef John Hynes

Capitaine Roman Josi

Fiche en saison régulière 35-26-8, 78 points, 6e rang dans l’Association Ouest

 

RENDEMENT DES JOUEURS EN SAISON RÉGULIÈRE

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social