Saison 2022-2023 | Les prédictions de Sébastien Lajoie

Connor McDavid (Getty)

C’est maintenant au tour de Connor McDavid et des Oilers. Si Nathan MacKinnon et l’Avalanche sont passés au prochain niveau la saison dernière en remportant la coupe Stanley, ce sera le même scénario pour les Oilers cette saison.

 

Sébastien Lajoie | La Tribune

Collaboration spéciale

 

La progression de la bande à McDavid a été constante au cours des dernières saisons, et leur parcours éliminatoire du printemps dernier a démontré que l’équipe albertaine avait soif de victoires et de championnats.

Les Oilers présenteront à peu près le même visage, en plus d’avoir ajouté Jack Campbell devant le filet. Certes, ce dernier n’est peut-être pas le meilleur gardien de la Ligue nationale, mais il stabilisera une position où le jeu erratique de Mike Smith et Mikko Koskinen a failli dans les dernières saisons. Et c’est tout ce dont McDavid et Draisaitl ont besoin.

On a vu un McDavid différent lors des dernières séries. Impliqué, insistant, passionné et émotif. Il veut gagner. Sa bande et lui connaîtront toute une saison avec une finale qui sera disputée face aux Rangers.

L’an passé, les Blueshirts ont prouvé, eux aussi, être sur une intéressante pente ascendante. L’ajout de Vincent Trocheck sur le deuxième trio, la progression constante des jeunes loups comme Adam Fox et Alexis Lafrenière et la domination du gardien Igor Shesterkin donneront du fil à retorde aux Oilers.

Mais attention ! Les Rangers auront fort à faire pour émerger de l’Association Est. La Caroline, la Floride et Toronto seront à nouveau coriaces.

La Caroline a fait des ajouts très intéressants, comme Max Pacioretty. Idem pour la Floride après le méga échange qui a concrétisé l’arrivée de Matthew Tkachuk. Un joueur qui aura son mot à dire en séries éliminatoires. Quant aux Leafs, l’équipe demeure l’une des plus talentueuses de la ligue.

Sans oublier le Lightning, qui pourrait toutefois ressentir une petite fatigue émotive après trois longs printemps consécutifs.

Même scénario pour le Colorado, Calgary et St. Louis dans l’Ouest. Impossible d’écarter l’Avalanche des prétendants, quoique l’acquisition d’Alexandar Goergiev me fait sourciller un peu. Les Flames, avec Jonathan Huberdeau, une défensive intéressante et un gardien dominant, seront encore à surveiller.

Quant au Canadien, il faudra s’armer de patience. L’équipe est en transition et beaucoup de points d’interrogation planent toujours au-dessus de l’équipe, dont la présence, ou non, de Carey Price devant le filet de l’équipe.

Au moins, Cole Caufield et Nick Suzuki poursuivront leur progression et seront peut-être flanqués du tout premier choix au dernier repêchage, Juraj Slafkovsky ?

 

CHAMPION DE LA COUPE STANLEY : EDMONTON

FINALISTE DE LA COUPE STANLEY : RANGERS NY

 

 

HONNEURS INDIVIDUELS

HART
Connor McDavid, EDM

ART-ROSS
Connor McDavid, EDM

MAURICE-RICHARD
Auston Matthews, TOR

VÉZINA
Igor Shesterkin, NYR

NORRIS
Cale Makar, COL

CALDER
Matty Beniers, SEA

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social