Série du Siècle 1972 | Pas de mauvaise façon de regarder les matchs

Ph
Photo Getty

Un peu comme le but en or de Sidney Crosby aux Jeux olympiques de 2010, tous les gens âgés de plus de 55 ans aujourd’hui se souviennent où ils étaient et ce qu’ils faisaient lorsque Paul Henderson a inscrit le but décisif lors du match ultime.

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

« Nous avons tous vécu ça en classe à l’école, rigole Carl Lavigne. Dans ce temps-là, dans chaque classe, on retrouvait des téléviseurs en noir et blanc sur une base métallique. Les professeurs voyaient bien qu’on essayait tous d’écouter ça discrètement avec un radio transistor en cachant le fil de l’oreillette dans notre manche. Ils avaient donc décidé de diffuser ça sur les téléviseurs de l’école. Ce que je trouvais le plus spécial, c’était de voir les gens dans la rue devant les vitrines de magasins qui vendaient des appareils électroniques. Il y avait des attroupements un peu partout devant eux. Pour d’autres, ils entraient chez Eaton ou La Baie pour aller voir si le match était diffusé dans la section des télés. C’était un engouement extraordinaire et nous sommes passés par toute la gamme des émotions. »

 

À LIRE AUSSI…

-» Mercredi 30 novembre : Serge Savard : au cœur des retrouvailles

-» Jeudi 1er décembre : loin de la maison !

-» Jeudi 1er décembre : Union Soviétique : les étudiants de la game

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.