Top 10 des meilleurs systèmes de développement : à la bonne école du Lightning

De plus en plus, les équipes de la Ligue nationale accordent une importance accrue à leur système développement, que ce soit dans la Ligue américaine ou, même, dans la Ligue de la Côte Est. On en a eu la preuve, le 19 janvier dernier, alors que le Canadien a annoncé son affiliation avec la nouvelle concession de Trois-Rivières de la ECHL, qui devrait effectuer ses débuts à l’automne 2021. Ce mois-ci, on a donc demandé à nos experts quelles organisations, selon eux, excellent le plus avec leur système de développement. Bon Top 10 !

 

Simon Bédard | Hockey Le Magazine

Rédacteur en chef

 

Si nos quatre experts avaient tous une opinion bien précise sur le sujet, un constat est toutefois ressorti de ce classement : le Lightning, sans grande surprise, est dans une classe à part en matière de développement. D’ailleurs, il a obtenu un vote de première place de Steve Turcotte (Le Nouvelliste), deux votes de troisième de Marc Denis (RDS) et Pierre Ladouceur (Hockey Le Magazine) et un de cinquième de Guillaume Lefrançois (La Presse+).

En deuxième position, on y retrouve les Flyers, qui misent sur quelques vétérans aguerris qui ont été développés par l’organisation, ainsi que sur quelques jeunes loups qui, petit à petit se greffent au noyau. Ils ont obtenu un vote de troisième place (Lefrançois), un de cinquième (Turcotte) et deux de huitième (Denis et Ladouceur).

Les Sénateurs, qui commencent à miser sur un groupe de jeunes joueurs intéressant, complètent le podium, en vertu d’un vote de première position (Ladouceur), d’un de deuxième (Denis) et d’un de dixième (Turcotte).

En quatrième position suit l’Avalanche, qui mise sur une brochette de défenseurs maison prometteuse en Cale Makar, Bowen Byram et Justin Barron, notamment, ainsi que sur des attaquants redoutables tels Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen.

Les Jets se sont faufilés en cinquième place grâce à un vote de troisième place de Turcotte et à un vote de quatrième de Lefrançois. Parmi les réussites des Jets, on pense notamment à Mark Scheifele, Kyle Connor, Nikolaj Ehlers, Josh Morrissey et Connor Hellebuyck, entre autres.

Du côté des Blues, leurs talents maison les ont aidés à remporter la coupe Stanley en 2018-2019. Ils ont notamment formé deux espoirs prometteurs, Robert Thomas et Jordan Kyrou, de même que le gardien Jordan Binnington et un choix plutôt tardif en Samuel Blais.

Deux clubs de la région de New York, les Rangers et les Islanders, suivent dans l’ordre. Les Rangers ont obtenu un vote de quatrième et de cinquième échelon de la part de Ladouceur et de Denis.

Les Islanders ont, quant à eux, pris le deuxième rang du bulletin de Lefrançois et le huitième de celui de Turcotte.

Finalement, le Canadien et les Kings partagent la neuvième place. Lentement mais sûrement, le CH récolte les fruits qu’il a semé lors des plus récents repêchages, notamment avec les sélections de Jesperi Kotkaniemi, Alexander Romanov, Jake Evans et de Cayden Primeau. Sans oublier que deux des piliers de l’organisation, Carey Price et Brendan Gallagher, ont été repêchés par l’équipe.

Quant aux Kings, ils ont fait beaucoup de place à leurs joyaux au cours des derniers mois, et Quinton Byfield devrait être le prochain à venir les rejoindre.

 

LE TOP 10 DE HOCKEY LE MAGAZINE

-La position équivaut au nombre de points (ex : 5e position = 5 points)

-On accorde 15 points lorsque l’équipe est absente du Top 10 de l’expert (-)

-L’équipe avec le plus bas total de points termine première de notre Top 10

 

À lire le…

Mercredi 19 mai : les choix individuels de Marc Denis

Jeudi 20 mai : les choix individuels de Pierre Ladouceur

Vendredi 21 mai : les choix individuels de Guillaume Lefrançois

Samedi 22 mai : les choix individuels de Steve Turcotte

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social