Trophée Calder: Quinn Hughes, Cale Makar et Dominik Kubalik en nomination

Quinn Hughes (Getty)

Les défenseurs Quinn Hughes, des Canucks, et Cale Makar, de l’Avalanche, et l’attaquant Dominik Kubalik, des Blackhawks, sont les finalistes pour l’obtention du trophée Calder à titre de recrue de l’année dans la Ligue nationale.

 

Hughes a obtenu 53 points (8-45) en 68 matchs avec les Canucks en 2019-2020. Il est devenu le troisième défenseur de l’ère moderne de la Ligue nationale, après Brian Leetch, avec les Rangers, et Bobby Orr, avec les Bruins, à dominer toutes les recrues du circuit pour le nombre de points amassés.

Ses 53 points étaient d’ailleurs la plus haute récolte de points par un arrière recrue dans le circuit depuis les 60 obtenus en 80 parties par Nicklas Lidstrom, avec les Red Wings, en 1991-1992.

Il pourrait devenir le deuxième joueur des Canucks en autant de saisons à remporter ce trophée, après l’attaquant Elias Pettersson l’an passé. En 1967 et 1968, les Bruins avaient réussi pareil exploit grâce à Orr et à Derek Sanderson.

Makar a mené les recrues de la ligue avec une moyenne de point par match de 0,88. Il a obtenu 12 buts et 38 passes en 57 parties. Il a terminé à égalité au premier rang pour le nombre de buts gagnants chez les recrues, avec quatre, et il a pris le deuxième rang pour le nombre de passes, avec 38, et de points, avec 50.

Il tentera de devenir le sixième joueur de l’histoire de l’organisation à mériter cet honneur, et le quatrième depuis qu’elle a déménagé au Colorado. Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Chris Drury, au Colorado, et Peter Stastny et Peter Forsberg, à Québec, ont également mérité le trophée Calder.

Finalement, Kubalik a dominé les recrues du circuit avec 30 buts en 68 parties. Le Tchèque de 24 ans est devenu le premier joueur de son pays à mener les joueurs de première année de la ligue pour le nombre de buts marqués.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Social